[AfSud-NZ] Mc Caw pouvait-il rentrer dans l’alignement ?

Lundi, les Springboks recevaient la Nouvelle-Zélande dans le cadre du Rugby Championship. Le capitaine des All Blacks a offert la victoire à son équipe en inscrivant un essai décisif en fin de match ; mais avait-il le droit de pénétrer ainsi dans l’alignement pour se saisir du ballon ? Revoyons la règle…

73e minute du match. Les Néo-Zélandais bénéficient d’une touche à quelques mètres de l’en-but sud-africain. Richie Mc Caw se positionne en tant que relayeur, puis rentre dans l’alignement pour se saisir du ballon et, profitant de l’intervalle, plante un essai imparable. Jérôme Garcès, l’arbitre français désigné sur ce match au sommet, accorde l’essai sans hésitation.

 Vidéo via Stuff.co.nz

Décortiquons la règle et analysons la situation. Il faut tout d’abord savoir que la présence d’un relayeur (appelé réceptionnaire) n’est pas obligatoire lors d’une touche : chacune des deux équipes peut décider d’en positionner un ou non. Par ailleurs, si une équipe fait le choix de placer un réceptionnaire, celui-ci ne doit pas nécessairement être le demi de mêlée — parfois ce sont des avants qui s’y collent, souvent pour établir des combinaisons (comme c’est le cas dans cette action).

En France, les consignes données aux arbitres sont claires : le relayeur peut tout-à-fait intervenir dans les zones 2 et 3 — autrement dit, le milieu et le fond de touche. En revanche, s’il se saisit du ballon en zone 1, on considèrera qu’il a commis une faute, et pour cause : il est matériellement impossible qu’il puisse rejoindre l’alignement avant que le ballon n’ait franchi cette zone.

19.8 FORMATION D’UN ALIGNEMENT

(i) Emplacement du réceptionnaire. Si une équipe place un réceptionnaire, ce joueur doit se tenir à au moins deux mètres en arrière de ses partenaires, et entre la ligne des 5 mètres et celle des 15 mètres, jusqu’à ce que l’alignement commence.

Une fois que l’alignement a commencé, le réceptionnaire peut rejoindre l’alignement et effectuer toute action qu’un autre joueur dans l’alignement a le droit de faire et est passible de sanctions comme tout autre joueur de l’alignement.

Sanction : coup de pied franc.

19.9 DÉBUT ET FIN D’UN ALIGNEMENT

(a) Début. L’alignement commence quand le ballon quitte les mains du lanceur.

Maintenant que la règle est énoncée, revoyons l’action. Richie Mc Caw est-il bien placé avant le début de l’alignement ? C’est sur ce point que les opinions divergent. De notre point de vue, le joueur est suffisamment en retrait de ses coéquipiers, et il n’aurait pas été judicieux de le sanctionner pour une faute si peu évidente. Par la suite, le joueur rejoint furtivement l’alignement (en zone 2), mais son timing coïncide parfaitement avec le lancer du ballon. À condition que le lancer soit droit (ce qui est primordial dans une telle situation), la décision prise par Jérôme Garcès ne souffre d’aucune ambiguïté. Le tout sans appel à la vidéo, s’il vous plaît.


Allons plus loin avec Nick Phipps !

L’autre match de cette journée de Four Nations, opposant l’Argentine à l’Australie, a également donné lieu à une situation particulière : le demi de mêlée des Wallabies, en position de relayeur, a franchi la ligne de remise en jeu et s’est retrouvé de l’autre côté de l’alignement.

Nous avons vu plus haut que le relayeur peut se joindre à ses partenaires une fois le ballon lancé ; ceci étant, il est soumis aux mêmes obligations qu’eux. Il convient donc pour lui de respecter les lignes de hors-jeu (règle 19.13.b) jusqu’à ce que l’alignement soit terminé. Dans le cas que nous étudions, le ballon est lancé au-delà de la ligne des 15 mètres — ce qui met de jure fin à cet alignement (règle 19.9.b) et donne lieu à une situation de jeu courant. L’action de Nick Phipps est par conséquent totalement légale.

Advertisements

4 commentaires

  1. Je ne comprends pas pour le 9 australien: ok ligne des 15 mètres, l’alignement est fini etc, mais donc si c’est jeu courant c’est le ballon qui délimite le hors-jeu, non? A la seconde 5 quand il ceinture son adversaire pourquoi n’est-il pas HJ, on a le droit d’être dans le camp adverse dans le jeu courant? Merci.

    1. Récapitulons ! Si le ballon n’avait pas dépassé les 15m après avoir été capté, il aurait effectivement matérialisé la ligne de HJ jusqu’à la fin de la touche.
      Dans le cas présent, le ballon dépasse les 15m donc la touche se termine, ce qui créé une situation de jeu courant. Dans le jeu courant, il n’y a plus vraiment de camp, donc les joueurs peuvent se déplacer où ils le veulent sur le terrain ! Nick Phipps a respecté les lignes de HJ jusqu’à ce que la touche soit terminée et pouvait donc aller où bon lui semblait dès la fin de celle-ci. 🙂

  2. Merci pour l’article, je me suis justement posé la question en voyant l’essai. Sinon concernant la règle ou le réceptionnaire débarque en zone 1, l’arbitre sifflera seulement si le réceptionnaire est à moins de 2 mètres lorsque l’ovale quitte les mains du talonneur non?

    1. Attention, ce n’est pas une règle ! C’est simplement une consigne transmise aux arbitres par la FFR. 😉
      Effectivement, la seule obligation pour le réceptionnaire c’est d’être placé à deux mètres de ses partenaires. Mais s’il parvient à récupérer le ballon en début d’alignement, on doit considérer qu’il n’a pas respecté cette obligation !

Qu'en pensez-vous ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s