[Désignations] Coupe du Monde 2015 : du pain sur la planche !

rugby_coupe-du-monde_arbitre

Après un travail acharné, World Rugby vient de publier les désignations relatives aux matchs de poule de la Coupe du Monde, en septembre. Rapide retour sur quelques éléments. Photo Getty Images

Avant d’analyser les désignations, les voici ! (Cliquez sur le tableau pour agrandir.)

designations

(Tableau à jour le 6 juillet 2015.)

Commençons par rendre honneur à ceux qui le méritent : Jaco Peyper, tout fraîchement auréolé de sa première finale de Super Rugby, aura la chance de siffler l’ouverture de cette Coupe du Monde, lorsque l’Angleterre croisera la route des Fidji ; il sera assisté par John Lacey et le sud-africain Stuart Berry. Il vient ainsi succéder à Tony Spreadbury et George Clancy sur les deux précédentes éditions, et nul doute que l’émotion sera au rendez-vous quand on lui présentera le sifflet spécifique à l’arbitrage de cette rencontre (on rappelle qu’en effet, tous les arbitres ayant officié sur le match d’ouverture de la Coupe du Monde ont utilisé le même sifflet).

Chacun des douze arbitres sélectionnés pour cette compétition s’est vu attribuer au minimum trois matchs, avec quand même une hiérarchisation importante, car, si chacun d’entre eux arbitrera au minimum une rencontre impliquant une équipe de rugby majeure, très peu d’entre eux siffleront de réels chocs.

Les arbitres désignés sur les matchs majeurs de ces phases de poule sont Romain Poite, Wayne Barnes, Jérôme Garcès, Craig Joubert, et Nigel Owens. Ces cinq-là sont considérés, de fait, comme les meilleurs arbitres mondiaux, et postuleront bien évidemment à des places de choix pour les phases finales (ils seront également présents cet été sur le Rugby Championship). Il est intéressant de constater que quatre d’entre eux sont européens, ce qui ne fait que confirmer la suprématie de l’arbitrage nordiste. Cerise sur le gâteau : les trois derniers cités (dont notre Jérôme Garcès national) récoltent chacun deux désignations majeures.

Les désignations accordées à ces arbitres sont importantes dans la mesure où une vraie hiérarchisation du panel est apparue cette année, avec d’un côté les arbitres de premier plan et de l’autre côté les arbitres un peu moins cotés (ou encore en devenir). En effet, elles montrent un recul officialisé au panel d’arbitres comme George Clancy (toujours en recherche de désignations majeures depuis quelques années) et Chris Pollock, réintégré en dernière minute au panel après une succession de blessures, et qui récoltera tout de même un alléchant Australie / Fidji.

Les trois derniers intégrés au panel que sont Pascal Gaüzere, Glen Jackson et JP Doyle, clairement trois arbitres en devenir, ne récoltent pas de désignations significatives mais pourraient voir leur rôle grandir sur les prochaines échéances. John Lacey, encore peu expérimenté, récoltera un Nouvelle-Zélande / Tonga toujours plaisant à voir, ainsi que Galles / Fidji, deux désignations tout de même assez agréables qui pourraient le conduire sur un quart de finale. Jaco Peyper, après son match d’ouverture, croisera une fois la route de l’équipe de France, et poursuivra lui aussi peut-être sur un match après ces phases de poule.

Ainsi, si l’on peut se satisfaire de voir se dégager une élite mondiale de l’arbitrage (un Top 5 incluant deux français !), il nous paraît dommage de ne pas avoir intégré davantage de jeunes talents tels que Glen Jackson sur des matchs plus importants, favorisant ainsi leur prise d’expérience dans le but de remplacer la « vieille garde » ; en effet, les désignations majeures semblent exclusivement dévolues à ces cinq éléments. On nuancera toutefois ce jugement par l’absence imprévue de Steve Walsh qui aurait également sifflé des matchs importants. On pourra également noter que sur ce genre de compétition, tous les matchs sont importants, et la participation à l’événement sera sans nul doute bénéfique à tous.

Quoiqu’il en soit, ces douze hommes ont du pain sur la planche… Au boulot !

Advertisements

18 commentaires

  1. Monsieur Owens n’a, hélas, pas changé. Toujours aussi laxiste dans les rucks et toujours aussi pointilleux sur les fautes commises par les attaques. Alors, les Irlandais méritent sans doute leur victoire. N’empêche que, dans les moments décisifs, les pénalités qui auraient dû tomber pour les Bleus ne sont pas tombées. Et ça permet à l’Irlande de faire le break avec son 2ème essai.

    1. Complètement d’accord. Et le coup de point initial dans la première minute du match sur Papé! Incroyable. Sur ce site on a déjà dit et redit que le jeu dangereux n’était pas sanctionné sur cette CDM, mais franchement on hallucine. Voilà, on peut être fairplay et reconnaître que l’Irlande était supérieure, beau vainqueur et bel engagement, mais on peut aussi reconnaître que c’est fou comme l’arbitrage mondial a de plus en plus de mal a voir les fautes simples (et sur ce match les arbitres de touche n’ont pas aidé Owens :-)). Il y a du boulot en perspective pour l’IRB…

      1. Oui enfin, là c’est autre chose : ils n’ont pas vu le coup de poing (ça arrive), donc fatalement il n’a pas été sanctionné…

        1. Oui, sur ce coup là je n’en veux pas à Owens mais au réalisateur. On nous remontre trois fois le plaquage de Picamoles sur Sexton ou de Papé sur O’Mahoney pour bien vérifier qu’un joueur français n’est pas responsable des blessures de ces derniers mais bizarrement quand Papé reste par terre une minute pendant le jeu et encore une minute trente derrière pour récupérer, on n’a pas le temps de regarder les ralentis.
          Je suis contre les ralentis dans le stade, sauf ceux demandés par le TMO. Alors OK Nakaitaci et Matawalu avaient bien fait en-avant et leurs essais ont été refusés à juste titre. Mais il faudrait être certain que les mêmes images auraient été montrées sur les rôles avaient été inversés, et là avec une réalisation Anglaise, pas sûr qu’un en-avant de Brown ou de Vunipola aurait été passé à la loupe dans le stade avant que la transformation soit tentée…

    2. D’un autre côté, arbitrage ou pas on méritait rien sur ce match. Et puis objectivement il ne nous a pas trop pénalisés, on aurait pu l’être un peu plus sur certaines actions.
      Je ne l’ai pas trouvé trop à cheval sur l’équipe qui attaque, au contraire, les soutiens qui rentrent un peu sur le côté ou qui vont au sol directement sans non plus plonger il ne les siffle
      Rarement vu une équipe de France aussi indigente ballon en main.
      Je suis presque content qu’O’Brien n’ait pas été pris par la patrouille.
      Il sera suspendu en quart mais en tout cas il a fait son match et on a pu voir notre vrai niveau à 15 contre 15.

  2. J’ai trouvé Monsieur Peyper assez bon sur Argentine-Tonga. Clair, cohérent, pédago… Également l’un des rares arbitres à sanctionner plus durement le contest irrégulier que le fait de garder le ballon au sol. Ce qui favorise l’attaque. C’est vrai qu’il doit encore travailler sur les mêlées, mais pour le reste, belle prestation !

  3. Je trouve Barnes pas très pédago, il explique pas beaucoup ses décisions, par exemple la dernière pénalité contre les Bleus, j’ai absolument pas compris ce qu’il sifflait. Il a l’air d’avoir du mal dans les rucks, parfois il pénalise un plaqueur alors que le ruck n’est pas formé, d’autre fois il pénalise le plaqueur alors qu’il ne peut pas sortir du ruck. Gestion aléatoire de l’avantage : un coup il revient à la faute, un coup il le fait pas (les Français peuvent d’ailleurs lui dire merci de n’être pas revenu à un placage dans les airs qui aurait pu leur valoir un Jaune). Pas convaincu.

    1. ca fait 10 ans qu’on n’est pas convaincu par WB…mais bon…papa est toujours a la RFU donc…

  4. Belle prestation de Monsieur Peyper lors de France-Angleterre ! Un arbitrage très propre, très cohérent et très clair ! Seule fausse note : une certaine lenteur par moments à prendre des décisions sur les mêlées. Mais à part ça, l’arbitrage a été bon, et ça fait plaisir à voir !

  5. je crois qu’il existe un reglement IRB qui autorise une fédération a  »renier » un arbitre…..qq chose comme ca….
    Maintenant revenons sur les 2 matchs de l’equipe de france et les arbitres.
    Le premier match…la prestation de J Lacey est vraiment mauvaise.Peu aide a la touche par les deux autres pires arbitres du panel….sa coupe du monde va être difficile….
    Quant Mr Peyper samedi soir….un peu mieux mais pas vraiment convainquant….les cartes jaunes ne doivent pas être dans ses poches. Autant de pénalités contre les anglais et sur la cravate du 8 simplement laisser une pénalités….un peu de courage messieurs….
    Points négatifs…les deux ne savent pas arbitrer les mêlées….
    On vois une tres grosses différence d niveau avec Owens (qui peut être aussi cata) Poite, Garces et Joubert…..pas photo…

    1. C’est marrant parce que nous on a trouvé Lacey pas mauvais, justement, à peu près serein et cohérent. Après c’est sûr que techniquement on a mieux.

      Peyper reste un mystère mais il sifflera l’ouverture.

      1. ah oui? vraiment? bon ben je vais revoir le match alors… pourtant j’avais pas bu…encore…:-)

        1. On n’a pas la science infuse non plus. 🙂

  6. Bonjour, comme je l’entends parfois, est-il vrai qu’une équipe peut refuser que telle ou telle personne arbitre son match?

    1. J’en doute fort, je pense que les équipes doivent se plier aux désignations de World Rugby. Après, il est possible que ces désignations soient effectuées diplomatiquement… 🙂

      1. Merci. Bon, diplomatiquement, on peut penser qu’il faut beaucoup d’humour: dernier match de la France de la dernière coupe du Monde, Mr Joubert nous arbitre, pour le résultat (je parle de probité et de qualité d’arbitrage là, pas du score) que l’on connait. Et là, premier match de la France de la coupe du Monde suivante, Mr Joubert. Ce n’est que mon avis et je ne vais pas faire la révolution pour ça (il y a plus grave dans la vie), mais diplomatiquement justement je pensais que c’était un symbole très visible!

        1. Effectivement il y en a pas mal qui grincent des dents en France, mais cela ne peut-il pas aussi être un signe qu’il est temps pour tout le monde (Joubert comme les supporters) de passer à autre chose.
          Joubert n’est pas venu au centre en France depuis 4 ans (et à la touche sans en être certain j’en doute fort), je pense que c’est dommage.

    2. Honnêtement, j’ai un mauvais pressentiment sur ce France-Italie. Si Joubert arbitre comme d’habitude, ça risque d’être le bordel dans les rucks. Or, les Italiens disputent très souvent le ballon et la limite et montent très vite à la sortie du ballon (souvent en position de hors-jeu d’ailleurs). J’espère me tromper mais ça sent le coup foireux…

Qu'en pensez-vous ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s