[Désignations] Tests de Juin : en route vers la Coupe du Monde

barnes_tests_juin

Ah ! Le printemps… Ses oiseaux, ses arbres qui bourgeonnent… Et ses désignations. Les tests de Juin approchant à grands pas, ils ont généreusement été dotés en arbitres. Peu de surprises au menu, des confirmations et des interrogations. — Photo Michael Steele, Getty Images

Capture dési juin 2014

(Cliquez sur l’image pour l’agrandir.)

Il faut déjà commencer par souligner l’homogénéité de ces désignations : peu d’arbitres se verront attribuer une multitude de désignations importantes, seul Glen Jackson en dirigera deux, lui qui est encore en phase de test à ce niveau avant d’intégrer le panel des compétitions officielles. Les places pour la Coupe du Monde 2015 seront chères, et nul doute que ces deux tests seront importants pour lui, qui sera très vraisemblablement en concurrence avec Chris Pollock, l’autre néo-zélandais, qui dirigera un Australie / France ; le troisième néo-zélandais représenté sur ces Tests étant Mike Fraser qui postulera certainement pour la Coupe du Monde… 2019.

La France sera donc arbitrée par Chris Pollock, comme au Tournoi des 6 Nations, mais également par Wayne Barnes et Craig Joubert, trois arbitres importants et habitués des joutes internationales, et qui ont très certainement — pour les deux derniers — déjà validé leur billet pour 2015 : il faudra notamment souligner l’excellente prestation de Wayne Barnes sur Irlande / Galles lors du récent Tournoi.

Quelques échéances importantes pour les arbitres français également : Jérôme Garcès, Romain Poite et Pascal Gaüzere bénéficient chacun d’un Tier One (match opposant deux grosses équipes), respectivement en Nouvelle-Zélande, Afrique du Sud et Argentine. Excellente nouvelle également pour Mathieu Raynal qui retrouve les terrains internationaux après sa grave blessure, puisqu’il aura l’honneur de diriger la traditionnelle rencontre des Barbarians qui se déplaceront cette fois à Twickenham ! Une très bonne représentation globale de l’arbitrage français dans le panel dont on ne peut que se féliciter dans l’optique de la Coupe du Monde. Pourvu que ça dure…

On notera l’habituelle présence de Nigel Owens, qui se dirige petit à petit — conjointement avec Wayne Barnes — vers le statut d’arbitre le plus expérimenté du panel, et de Steve Walsh ; les nouveaux « cadres » du panel depuis la retraite confirmée d’Alain Rolland.

On pourra enfin se féliciter de l’excellente progression de John Paul Doyle, qui s’affirme comme le numéro 2 anglais en récoltant un Tier Two. Pas de trace en revanche de Greg Garner alors que Luke Pearce, grand espoir anglais, sera de la campagne des matchs qualificatifs pour la Coupe du Monde.

Autre absent de marque, Leighton Hodges, qui semblait pourtant en route vers le panel mais ses prestations en demi-teinte sur la saison semblent le desservir quelque peu malgré de bonnes désignations européennes. Par ailleurs, l’ouverture au panel constatée en novembre semble ne pas avoir été reconduite : Ian Davies, Marius Mitrea, Dudley Phillips (absence totale de désignations) ont été réduits à des rôles très marginaux dans cette vague de désignations ; confirmation en revanche de la mise à l’écart de Lourens van der Merwe et Francisco Pastrana (corrélée avec leur sortie du panel du Super Rugby) qui met en avant leurs absences sur cette saison. Espérons qu’ils pourront se ressaisir, ces moments ne sont jamais faciles dans une carrière d’arbitre.

Les autres désignations notables concernent la Coupe du Monde des moins de 21 ans, nous y reviendrons dans un autre article. Cette dernière ligne droite s’annonce fort intéressante.

Advertisements

One comment

  1. On est plus que ravi et on cache sa joie de retrouver ces grands francophiles que sont Pollock (qui sera son arbitre video?) et Joubert (dans ce cas, certaines nominations relèvent de la provocation)! La récente prestation de Hodges en Amiln, toute de maîtrise, de cohérence et de concentration (j’adore la manière dont il surjoue de grands éclats de rire fraternels alors qu’il pète de trouille à chaque mêlée) , lui aurait au moins permis d’accéder à un Andorre – Saint-Marin. Hodges ou la manière de gérer un match sans enjeu et d’y mettre la pagaille: quel artiste!
    Quelques bonnes nouvelles pour nos quatre Français… Et Clancy marginalisé, c’est toujours un peu de bonheur pris (gros effort pour exister à la touche samedi: pathétique)

Qu'en pensez-vous ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s