[Désignations] Tests de Novembre : vers un nouvel ordre arbitral ?

owens-nouvelle-zelande-afrique-du-sud

Novembre. Ses nuages, son froid, ses désignations. Retour sur ces choix, parfois étranges, qu’a décidé l’IRB. — Photo David Rogers, Getty Images

Les désignations de Novembre, comme celles de Juin, correspondent souvent à l’ouverture d’une porte pour des arbitres moins expérimentés ayant ainsi l’occasion de s’affirmer au plus haut niveau, dans le saint des saints… Et là, cette année, il ne s’est pas seulement agi d’ouvrir la porte, mais également de l’enfoncer une fois l’ouverture bien définie. Retour sur ces nominations.

2 November 2013

England vs Australia (Twickenham, England)
George Clancy (Ireland)

Japan vs New Zealand (Prince Chichibu Memorial Rugby Ground, Tokyo)
Stuart Berry (South Africa)

9 November 2013

England vs Argentina (Twickenham, England)
Pascal Gauzère (France)

Scotland vs Japan (Murrayfield, Edinburgh, Scotland)
JP Doyle (England)

Wales vs South Africa at Millennium Stadium, Cardiff, Wales
Alain Rolland (Ireland)

Romania vs Tonga (Stadionul National Arcul De Triumf, Bucharest)
Francisco Pastrana (Argentina)

Ireland vs Samoa (Aviva Stadium, Dublin, Ireland)
Steve Walsh (Australia)

Georgia vs Canada (Dinamo Arena, Tbilisi, Georgia)
Lourens van der Merwe (South Africa)

Italy vs Australia (Turin, Italy)
Glen Jackson (New Zealand)

France vs New Zealand (Stade de France, Paris)
Jaco Peyper (South Africa)

15 November 2013

French Barbarians vs Samoa (Stade Marcel-Michelin, Clermont, France)
JP Doyle (England)

Russia vs Japan (Eirias Stadium, Colwyn Bay, Wales)
Luke Pearce (England)

16 November 2013

France vs Tonga (Stade Oceane, Le Havre, France)
Glen Jackson (New Zealand)

Italy vs Fiji (Stadio Zini, Cremona, Italy)
Leighton Hodges (Wales)

England vs New Zealand (Twickenham, England)
Craig Joubert (South Africa)

Wales vs Argentina (Millennium Stadium, Cardiff, Wales)
John Lacey (Ireland)

Ireland vs Australia (Aviva Stadium, Dublin, Ireland)
Chris Pollock (New Zealand)

Georgia vs USA (Rustavi Stadium, Tbilisi, Georgia)
Mike Fraser (New Zealand)

Romania vs Canada (Stadionul National Arcul De Triumf, Bucharest)
Greg Garner (England)

17 November 2013

Scotland vs South Africa (Murrayfield, Edinburgh, Scotland)
Jérôme Garcès (France)

22 November 2013

Wales vs Tonga (Millennium Stadium, Cardiff, Wales)
Mike Fraser (New Zealand)

23 November 2013

France vs South Africa (Stade De France, Paris, France)
Wayne Barnes (England)

Italy vs Argentina at Stadio Olimpico, Rome, Italy
Chris Pollock (New Zealand)

Scotland vs Australia (Murrayfield, Edinburgh, Scotland)
Jaco Peyper (South Africa)

Georgia vs Samoa (Locomotive Stadium, Tbilisi, Georgia)
Romain Poite (France)

Romania vs Fiji (Stadionul National Arcul De Triumf, Bucharest)
Dudley Phillips (Ireland)

Spain vs Japan (Madrid, Spain)
Joaquin Montes (Uruguay)

Russia vs USA (Allianz Park, North London, England)
Marius Mitrea (Italy)

Portugal vs Canada (National Stadium, Lisbon, Portugal)
Ian Davies (Wales)

24 November 2013

Ireland vs New Zealand (Aviva Stadium, Dublin, Ireland)
Nigel Owens (Wales)

30 November 2013

Wales vs Australia (Millennium Stadium, Cardiff, Wales)
Wayne Barnes (England)

Barbarians vs Fiji (Twickenham, England)
Pascal Gauzère (France)

Commençons par un peu de vocabulaire : un match majeur, c’est-à-dire impliquant deux équipes du 6 Nations et/ou du Four Nations confondus, sera appelé Tier One dans cet article. Si une seule équipe de ces compétitions est présente, il s’agira d’un Tier Two ; dans le cadre d’une confrontation entre deux équipes absentes de ces compétitions, on considèrera le match comme un Tier Three. Il s’agit là du code international de classification des rencontres.

Impossible sur ces désignations de ne pas commencer par nos français, avec trois tricolores désignés sur ces tests de Novembre, en l’absence de Mathieu Raynal, récemment élu meilleur arbitre du dernier Top 14, à qui nous souhaitons un retour des plus rapides sur cette scène.

Jérôme Garcès, fort d’un Rugby Championship réussi, se voit logiquement attribuer un match Tier One, comme l’année dernière à Murrayfield, mais cette fois pour la venue de l’Afrique du Sud. Un Tier One également pour Pascal Gaüzere, nouvelle recrue du panel, qui dirigera l’alléchant Angleterre – Argentine à Twickenham, où la confrontation va bien au-delà du sportif, match auquel il faudra ajouter la traditionnelle venue des Barbarians dans ce même Twickenham, cette fois-ci face aux îles Fidji ; le mois de Novembre sera donc particulièrement chargé pour lui.

Grosse déception en revanche pour Romain Poite, sanctionné par l’IRB après sa prestation contestée lors du Four Nations pour Nouvelle-Zélande – Afrique du Sud. Le numéro 1 français a été relégué pour cette tournée au rang de numéro 3, puisqu’il ne dirigera qu’un match Tier Three à Tbilissi pour la venue des Samoa. Espérons qu’il pourra rebondir rapidement au niveau international.

Déception également pour l’un des chouchous de la rédaction, Steve Walsh. L’habitué des grands matchs ne sera au sifflet que d’un Tier Two, pour Irlande – Samoa. Notons néanmoins qu’à la différence de Romain Poite, il ne semble pas s’agir d’une sanction, et, comme nous allons le voir, beaucoup de nouveaux arbitres ont été désignés sur du Tier One. On suppose donc que Steve Walsh sera au rendez-vous du 6 Nations au centre de matchs majeurs.

Comme nous le disions, il y a énormément de nouveaux arbitres sur des matchs de Tier One, suite à beaucoup de tests effectués par le comité de l’IRB : John Lacey, Glen Jackson. Ces deux arbitres ont eu, une carrière au haut niveau avant de passer à l’arbitrage — John Lacey ayant joué arrière pour le Munster et Glen Jackson ouvreur pour les Saracens notamment. Ces anciens joueurs ont joui d’une progression relativement rapide à l’échelon international et se voient attribuer une belle récompense ici. Quand on sait qu’un Tier One réussi en Novembre peut conduire tout droit à un match au centre des 6 Nations, l’enthousiame est de rigueur !

On notera également la progression de JP Doyle et Leighton Hodges suite à leurs tests de qualification pour la Coupe du Monde 2015 visiblement réussis ; nul doute que ces deux-là frapperont sous peu à la porte du panel pour les Tier One.

Concernant les Tier Two & Three restants, on peut dire que deux catégories sont comme souvent à retenir : les « anciens » et les « nouveaux ». Les « anciens » tels que Francisco Pastrana, Lourens van der Merwe et Greg Garner (malgré une demi-finale de Premiership et la finale — malheureusement totalement ratée — du Junior World Championship l’année dernière) semblent quelque peu stagner et ne pas réellement avoir les capacités d’arbitrer à plus haut niveau, mais quelques nouvelles têtes apparaissent, plus ou moins intéressantes. Ce dernier point reste évidemment totalement subjectif et n’engage que nous.

Nous vous parlions à propos de la dernière vague de désignations de la malheureuse absence de Mike Fraser, le néo-zélandais qui a eu le privilège d’arbitrer la finale du Junior World Championship de cette année, désigné sur des tests. Ce flot de nominations lui a apporté ses deux premiers matchs, et nous sommes ravis pour lui que son évolution sur la scène internationale commence.

Le sud-africain Stuart Berry obtient également son premier Test, un Tier Two : il dirigera Japon – Nouvelle-Zélande, et devient un potentiel numéro 3 vert et or au vu de la stagnation du pourtant prometteur (un Tier One l’année dernière !) Lourens van der Merwe. Enfin, Luke Pearce se voit attribuer un Tier Three pour débuter sa carrière internationale ; espérons qu’il brillera à ce niveau, lui qui est considéré comme l’avenir de l’arbitrage anglais !

Nous sommes en revanche largement dubitatifs sur les autres nouveaux entrants au panel. Marius Mitrea, Ian Davies et Dudley Phillips, tant sur les matchs européens que lors de leurs apparitions en Top 14 durant la journée d’échange, n’ont pas vraiment convaincu et surtout, malheureusement, n’ont pas démontré de réelles capacités à évoluer au niveau international… Ce qui n’empêche pas de leur souhaiter une très belle carrière sur cette scène, beaucoup d’arbitres n’avaient pas convaincu au début avant de démontrer de très belles compétences.

Impossible de ne pas parler d’Alain Rolland, qui sifflera peut-être son dernier test au Millenium lorsque les Gallois recevront l’Afrique du Sud. Ce serait un bel endroit pour finir une carrière internationale richissime. Pour le reste, George Clancy, Jaco Peyper, Chris Pollock, Nigel Owens, Wayne Barnes et Craig Joubert seront présents sur du Tier One, dans une logique de continuité. En espérant que ces tests de Novembre soient une occasion de voir éclore sur la scène internationale de nouveaux génies du sifflet… ?

Advertisements

20 commentaires

  1. Tres bon article….bravo.
    Tout cela me parait +/- correct.
    A part en effet Mitrea et Hodges qui sont la dans une logique de « repartition politique ».
    J’ai tjrs du mal a imaginer le monde sans A. Roland….:-(
    Je pense que JP Doyle aura du mal sur des matchs un peu bordelique car en Premier ship la discipline technique est de rigueur.J’ai vu pas mal de matchs de Doyle et ca varie beaucoup en fonction des matchs. Je crois que c’est pareil pour tous les arbitres anglais.
    Mitrea n’a pas evolue depuis son Belgique-Canada il y a 4/5 ans ou je l’avais deja vu.Mais bon….il faut des Italiens….
    Quant a Hodges…..pfouuuu

    1. Merci 🙂
      Je ne vais pas m’en cacher, ces désignations ne m’ont pas plu du tout, à part 2-3 exceptions près. On ne peut pas tout dire dans les articles, mais pour ma part mettre deux gros matchs à Peyper relève de la connerie massive. Ce mec est l’image même de l’inconstance et à mon avis n’est là que parce que Joubert est devenu insuffisant (quel immonde gâchis…) pour représenter à lui seul l’arbitrage sudaf… Ce qui devrait pourtant être le cas.
      Pour ma part, j’attends beaucoup de JP Doyle à très haut niveau, je pense qu’il est taillé pour les grands matchs. Amour du jeu, destruction de l’antijeu, j’apprécie énormément. Je te rejoins néanmoins sur le fait que son arbitrage comporte d’énormes risques qui parfois le submergent… Il est encore jeune et peut beaucoup apprendre !
      Mitrea m’épouvante assez, je dois le dire. On en discutait entre admins, à mon avis il a une marge de progression technique mais un charisme d’huître… Au-delà du niveau international, il n’a même pas un niveau de Top 14 pour moi (comme beaucoup, on a pu le voir lors de la journée d’échange).
      Pourquoi les arbitres français sont-ils appréciés outre-manche, notamment en Irlande? C’est très simple, vu les tanches qu’ils se trimballent toute l’année en Pro 12 (à part Owens, Rolland et… Clancy…), voir de vrais arbitres (sans dire qu’ils sont incroyables) ça les change !
      Hodges fait partie de ces mecs-là, incompréhensibles et prétentieux en plus.

      1. merci. enfin 1 blog ou meme en tant qu’arbitre on n’a pas peur de dire que certains ne sont pas au niveau!!!! 🙂
        c’est appreciable!

        1. Il ne s’agit pas là du message principal du blog, mais il faut aussi savoir le mentionner, à mon avis 🙂

          1. Erratum: pour dire q’untel n’est pas au niveau il faut ne pas être arbitre…
            Cf. cette fameuse charte de l’arbitrage qui m’interdit de critiquer les prestations de collègues, de quelque niveau que ce soit. Sinon mes commentaire seraient bien différents.
            Et je confirme, heureusement ce n’est apparemment pas l’objectif 1er du blog 😉

            1. Il ne faut pas arbitre de la FFR. Personnellement, je n’ai rien signé.

              1. Oui enfin il me semble que si on enlève tous les arbitres ffr il ne reste plus grand monde ^^ (au revoir déjà :p )
                et je n’ai rien signé non plus… on m’a dit (après) que c’est en signant sa licence qu’on accepte cette charte et toutes ses clauses…

  2. Poite puni alors que franchement il a rien fait de scandaleux… Déçu pour lui.

    L’an prochain on auras Ruiz dans cette liste! J’ai confiance!

    1. On pourrait revenir sur le mot « scandaleux » mais il est clair qu’il a raté le match le plus important de ce Four Nations 2013…

      Quant à Ruiz franchement il n’y a aucune chance. Il y a quand même d’autres arbitres français qui devraient postuler avant lui (Marchat, Cardona, retour de Raynal) et la France ne peut pas avoir trop d’arbitres dans le panel, il y a des quotas. Déja il devrait commencer l’Amlin Challenge Cup :)(si la compétition existe toujours ou la compétition équivalente le cas échéant)

      1. Il s’est troué, c’est clair, il ne méritait pas un match majeur, mais un tout petit Tier One genre en Italie ou un gros Tier Two auraient fait l’affaire pour montrer qu’ils n’ont pas aimé. Ce Tier Three dégueulasse (à peine bon pour des Garner/Pastrana et autres mauvais) est politique, à mon avis (Adrien, la PP de PP c’est Adrien)

        1. Oui c’est sûr que a sanction est très dure.
          Je prends un exemple TOTALEMENT au hasard, un Italie-Fidji aurait très bien fait l’affaire…
          Garner n’arbitre même pas ça !
          Après que ce soit une décision politique je ne suis pas convaincu (et je ne comprends pas trop ce que tu veux dire par là 😉 ) car il ne faut pas oublier que c’est J.Jutge qui dirige tout ça, alors bien que pour le connaitre un peu ce soit quelqu’un de terriblement exigeant, je ne le crois pas capable de sanctionner autant un français pour raison politique

          1. Exact pour le Italie – Fidji, l’exemple parfait.
            Décision politique pour brosser les sudaf dans le sens du poil. Jutge n’est pas tout seul, il y a aussi Bray qui gère tout le S15 et qui a terriblement besoin de ses sudaf pour garder un minimum d’ordre dans la compet (sinon de valable y a plus que Walsh et Pollock, et là ça devient merdique :D).
            En gros les sudaf ont demandé une sanction et l’ont obtenue, je vois que ça, Jutge est exigeant mais également en principe droit dans ses bottes.

      2. Ruiz arbitrer déjà l’an dernier en Amlincup et cette année c’est lui qui arbitre la plus part des « gros matchs » tel que Toulouse Toulon par exemple donc on peut toujours rêver de le voir au plus haut niveau

        1. Non il n’a jamais arbitré en Amlin Challenge Cup, et cette année il a juste fait Clermont-Toulouse et Toulouse-Toulon

  3. Poite s’est trompé, il est sanctionné.

    Un peu déçu pour Walsh comme pour Van der Merwe, et sans commentaires sur les entrées de Mitrea Davies ou Philipps, ou le maintien de Hodges…
    Très content pour Gauzère, Garner est à sa place.
    Par contre Doyle est très bon il faudrait qu’il ait sa chance !

    1. Salut Pierre. Assez d’accord dans l’ensemble, sauf pour l’ami Lourens qui a connu une année 2013 très difficile…

      1. Parfait si on est d’accord cher admin 😉 (du coup je ne sais pas lequel tu es ^^)
        Je ne l’ai pas trop vu arbitrer Lourens cette année mais je n’ai pas le souvenir de très mauvais matches.
        J’avais oublié de dire que j’espérais vraiment que ce ne soit pas le dernier de Rolland, qu’il figure au moins dans le tournoi cette année !
        Enfin, Jackson j’en ai pas de super souvenirs, on aura l’occasion de voir ça sur france-tonga.
        Par contre Lacey est très régulier dans ses prestations.

        1. J’espère que Lacey va récupérer la place de Clancy au panel, il est nettement meilleur (même s’il a des trucs à bosser).
          Lourens a déconné à deux ou trois reprises, et j’ai pas de souvenir positif le concernant sur cette année 2013 (même en Currie Cup il a pas gratté grand-chose, attention au panel S15 l’année prochaine).

          Pour Rolland, on est d’accord, mais SA Referees annonce plus ou moins que ça sera le cas :/
          Jackson chope deux désignations sympa, s’il réussit les deux matchs il rentre au panel direct, j’ai l’impression…

  4. c’est limite scandaleux pour poite de le mettre au même rang que les mitrea, davies et autre.
    tout ça car il faut passer de la pommade sur les sud-afs, c’est franchement absurde. si maintenant dès qu’une équipe majeur se plaint d’un arbitre, celui ci se voit relégué au dernier rang international, ça va devenir n’importe quoi. l’irb ne devraient ils pas chercher à harmoniser l’arbitrage entre les différentes nations (suite à votre article sur les différence français/britannique lors de la hcup) plutot que de « tuer » un arbitre qui à arbitrer comme il le fait toujours, à savoir en faisant respecter un peu plus les règle que certains de ses collègue, du moins en étant moins laxiste.

    1. Cf ma réponse à Pierre, les mecs à mon avis sont allés un peu trop loin pour contenter les sudaf, on est d’accord 🙂
      Après, sur l’harmonisation, vu que notre sport n’a rien de binaire, des arbitrages différents ne font qu’amener de la richesse au rugby (quand ils sont tous compétents, ce qui n’est pas le cas), même si ça crée des soucis annexes. Il faut amener de la culture arbitrale dans le rugby pour que l’arbitre en tant que notion, en tant qu’institution puisse rester à sa place et ne pas être qu’un pion interchangeable.

Qu'en pensez-vous ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s