[NZ-SA] Romain Poite au cœur des débats

carter_poite_du_plessis_plaquage_dangereux

L’arbitre français, auteur d’une prestation vivement critiquée lors du match entre la Nouvelle-Zélande et l’Afrique du Sud, est désormais l’ennemi public numéro un au pays des Springboks. Revenons sur l’action qui a soi-disant fait tourner le match : le carton jaune infligé à Du Plessis.  Photo ESPN Scrum

Nous sommes au quart d’heure de jeu. Suite à un renvoi aux vingt-deux, le ballon est récupéré par les All Blacks et Dan Carter prend un énorme bouchon par Du Plessis, qui n’était pas hors-jeu. Romain Poite siffle immédiatement une pénalité alors qu’une bagarre éclate. Après avoir demandé l’arbitrage vidéo, il revient au plaquage dangereux et sort un carton jaune au talonneur sud-africain.

Avant toute chose, il est nécessaire de revoir les images.

Que dit la règle à propos de ce genre de plaquage ?

10.4 JEU DANGEREUX ET INCORRECTION

(g) Un joueur ne doit pas charger ou faire tomber un adversaire porteur du ballon sans tenter de le saisir à bras le corps. Sanction : coup de pied de pénalité.

Romain Poite, qui a dû juger le plaquage dix mètres plus loin et en un laps de temps très court, a décrété que ce dernier était dangereux. L’arbitre vidéo, qui n’a pas été appelé pour le plaquage (Romain Poite lui dit qu’il a déjà pris sa décision) mais pour la bagarre générale, lui a simplement déclaré : « You can make your decision ».

Quand on regarde de plus près, on s’aperçoit que Bismarck Du Plessis met un seul bras autour de Dan Carter. En effet, son bras gauche est simplement posé sur le ballon. À première vue donc, le talonneur ne tente pas de saisir Carter « à bras le corps » comme le dit la règle. De ce fait, il peut être sanctionné. De plus, Du Plessis semble charger l’ouvreur néo-zélandais à l’épaule. Le bras droit qu’il place autour de ce dernier est assez décoratif ; il ne saisit vraiment Carter que lorsque ce dernier est en train de tomber au sol.

L’esprit du plaquage est en effet d’attraper un adversaire et de le faire tomber, en se servant des bras notamment. Pas de le sécher avec l’épaule. Après, bien que la pénalité soit justifiée, l’expulsion du joueur s’imposait-elle ?

Ce carton jaune, bien qu’il ne soit pas dénué de sens, reste tout de même très sévère. Toutefois, l’interprétation de Romain Poite est compréhensible. À l’inverse de l’acharnement des Verts et Or envers l’arbitre international midi-pyrénéen…

[Mise à Jour – 17h] L’IRB vient à l’instant de publier un communiqué : « Après revisionnage du match, l’IRB confirme que l’arbitre Romain Poite a fait une erreur en excluant temporairement Bismarck du Plessis […]. Tout comme les entraîneurs et les joueurs peuvent se méprendre, cette décision était une erreur de la part des officiels de match qui, après avoir revu l’action, admettent qu’ils se sont trompés dans l’application de la règle.  » Un message assez hallucinant… L’IRB baisserait-elle son pantalon ?

[Mise à Jour – 16/09/2013] Le feuilleton n’est toujours pas terminé. Non contente d’avoir obtenu gain de cause après de l’IRB, la SANZAR (l’organisme responsable du Rugby Championship) a décidé d’annuler le carton rouge de Du Plessis. Seul le second carton jaune restera dans le dossier du joueur. Enfin, la SARU (la fédération sud-africaine) a décidé de porter plainte auprès de l’IRB et de la SANZAR suite au match de Romain Poite. On a vraisemblablement du mal à accepter une défaite chez les Verts et Or…

Advertisements

26 commentaires

  1. Dans Kobra, un livre de Déon Meyer (écrivain de polars sud af) on croise un Romain Poite. Devinez ce qui lui arrive?

    1. Il prend très cher dès le début. J’imagine que c’est de bonne guerre. 🙂

  2. J’aurais fait comme poite.
    Placage à l’épaule. S’en suit une échauffourée, pour tout calmer, j’aurais moi aussi mis un jaune.

  3. Là ou je ne comprends pas, c’est que les discussions viennent rebondir tout le temps sur la faute (ou non) de Du Plessis. Pour moi le réel problème vient non pas de l’IRB mais de la Sanzar, toute puissante ainsi que la SARU qui s’y mettent avec leur plainte à l’encontre de la Sanzar et de l’IRB pour l’arbitrage de Monsieur Poite.
    Cela devient plus que risible et il semble plutôt que cet hémisphère sud se ridicule plus qu’autre chose.. Sans compter notre chère FFR qui se range derrière l’IRB !
    Pour moi, c’est ça le politiquement incorrect, se ranger derrière l’intérêt financier que l’intérêt du jeu…. J’imagine même pas le jour ou Fly Emirate sera brodé sur les maillot sud Africains….. Que fera l’IRB ?

    1. La SANZAR, la SARU et l’IRB sont toutes aussi ridicules. Quel scandale inutile… Et pourquoi dis-tu que la FFR se range derrière l’IRB ? 😉

  4. Au delà de la faute sifflée, le fait que l’IRB déjuge un officiel de match est une première. Elle a eu plus de scrupule concernant l’arbitrage de M Joubert lors de la dernière coupe du monde.

    En outre, je pleins les arbitres qui vont devoir arbitrer (pro et amateurs) les matchs dès ce WE : on n’a pas fini de contester les décisions des officiels de match !!!

  5. Super sévère quand même…
    Carter se blesse car il n’a pas vu Du Plessis arriver et est relâché au moment de l’impact.
    Beaucoup de plaquages de son type (gros coup d’épaule avec un bras sur le côté pour faire joli) son réalisés tous les dimanches en Top 14 et ailleurs et ils sont très rarement sanctionnés.
    La blessure et l’aspect spectaculaire a du forcément jouer

    1. Tout à fait d’accord;
      Poite fait une belle grosse bourde, et ce n’est pas la classe de le reconnaître, c’est la moindre des choses quand on a faussé un match.
      Et il ne faut pas essayer de lui trouver des excuses parce qu’ il est français, ce plaquage était parfaitement régulier, mais il a été fait sur Carter et on était en nouvelle-zélande… il aurait pu avoir la présence d’esprit de demander la vidéo pour ça aussi, et non pas seulement pour le petit accrochage qui a suivi.
      Le rouge aurait été contre un certain club français vous auriez crié au scandale…

      1. Avec ce qu’on a démontré, ne nous sort pas que le plaquage est régulier…

        1. même l’IRB a dit que Poite s’était trompé…
          Donc le plaquage est régulier parce que s’il ne l’était pas c’était jaune obligatoire.
          Si là-dessus tu siffles juste une pénalité il y a un problème de cohérence

          1. La même IRB qui a déjugé Barnes en 2012 suite à une décision litigieuse (mais correcte) qu’il a prise ?
            L’IRB baisse son pantalon. Dans cet article, il est démontré pourquoi le carton est compréhensible.

  6. @Sébeuh93 Du Plessis n’est pas « hors-jeu » comme tu le pense. Il n’y a pas de ruck donc pas de ligne de hors-jeu. Revois la vidéo.

    1. En effet. La faute vient bien du plaquage à l’épaule.

      1. Poite parle de placage haut.

        Pour moi seul le second carton jaune sur Du Plessis est justifié, une faute que Poite ne siffle jamais en Top14 contre Picamoles par exemple.

        1. Poite parle certes de plaquage haut, et il fait une erreur. Mais il dit également que Du Plessis ne met pas les bras, ce qui est vrai. Donc ça se tient toujours.
          Pour le deuxième carton, je ne pense pas que ce soit comparable. Picamoles charge plutôt avec l’avant-bras, là il met vraiment un coup de coude.

  7. Poite s’est raté sous la pression du public, et en ayant consience que c’était Carter. Faute oui (hors-jeu de De Plessis), mais pas pour ce placage.
    Cela n’enlève rien à son niveau d’arbitrage sur ce match et de manière plus général, généralement bon.
    Question subsidiaire : un arbitre français pour ce genre de match était-elle une bonne idée…

    1. Pas de hors-jeu. Et justement, on explique que la sanction sur le plaquage est justifiée. Question d’interprétation encore une fois… 😉

    2. pourquoi un arbitre français serait une plus mauvaise idée qu’un australien ou britannique ?

      1. L’arbitrage français est très sévère. L’atmosphère de ce match aurait peut-être voulu un arbitre laxiste qui laisse plus joueur, c’est ce à quoi sont habitués les SA et les NZ. Et c’est pourquoi Poite est autant critiqué.

        1. donc la critique, c’est qu’un arbitre français veut trop faire respecter la règle, donc faut pas d’arbitre français ?
          c’est moi ou c’est absurde ?

          1. Sur ce match, un arbitre sudiste aurait été sans doute moins critiqué. C’est absurde mais c’est comme ça.

            1. Il est bien gentil Jutge de vouloir placer son Poite mais sur ce match là c’était une grosse erreur

              1. Garcès s’en est très bien sorti, il y a deux semaines, sur NZ-Argentine. On ne pouvait pas prévoir que ça se passerait comme ça.

                1. les sudaf ne seraient pas aussi pleureuse aussi….comme certain le disent si bien sur tweeter, les instances française en ont pas fait autant avec joubert lors de la finale 2011, là c’est qu’un four nation.
                  et est-ce la faute de poite si duplessi, malgré qu’il avait déjà un carton jaune, se rend coupable d’un mauvais geste ? quand t’a un jaune tu fait attention, ou t’assume.

                  1. alors là tout à fait d’accord ! Quand t’as un jaune tu fais gaffe. (et sur le 2e, on était sur du jaune orangé…)
                    Mais ici il est juste question de savoir si le 1er jaune est mérité ou pas, et je crois que la réponse est non

                2. oui mais Garcès c’est Garcès, il est ce qui se fait de mieux en France, entièrement tourné vers le jeu, pas de prétention ni d’orgueil mal placé, ni de cartonite aigue, et ce n’est pas un merle siffleur…

Qu'en pensez-vous ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s