[Écosse-Galles] Fallait-il taper le renvoi ou siffler la fin du match ?

La rencontre entre l’Écosse ou le Pays de Galles a tenu en haleine de nombreux spectateurs. Malgré un essai inscrit en toute fin de match par le XV du Chardon, ce sont les Gallois qui se sont imposés 26 à 23. Mais fallait-il taper le renvoi ?

Après un gros temps fort écossais de 10 minutes en toute fin de match, ces derniers parviennent à aplatir dans l’en-but gallois et à recoller au score : 5 points de retard en attendant la transformation. Lorsque Glen Jackson accorde cet essai, le chronomètre de la télévision affiche alors 79’15 ». La transformation est, elle, validée à 79’56 ». Après quelques instants de flottement, l’arbitre néo-zélandais du match siffle la fin du match. Logiquement ?

Tout d’abord, la règle 9.B.1 (e) indique que le botteur dispose alors de 90 secondes pour transformer son essai. Cela peut se faire aussi bien en coup de pied placé (avec un tee) qu’en coup de pied tombé (en drop). Ici, le botteur écossais a choisi de placer son coup de pied, pour une meilleure précision.

Pour trancher, il convient tout d’abord de vérifier ce que dit la règle.

5.7 AUTRES DISPOSITIONS

(e) Si la durée fixée expire et que le ballon n’est pas mort […], l’arbitre autorisera la poursuite du jeu jusqu’à ce que le ballon soit mort. Le ballon devient mort lorsque l’arbitre accorde […] un coup de pied de renvoi ou après une transformation ou la tentative réussie d’un coup de pied au but. […]

Malheureusement, comme vous pouvez le constater, les textes sont assez imprécis. Dans le doute, le corps arbitral est maître. La décision d’arrêter le match est correcte puisqu’aucune règle n’ordonne clairement de faire reprendre le jeu, et elle est surtout prise dans l’esprit.

La transformation est certes accordée avant la 80ème, mais cela se joue à une poignée de secondes. Dans l’esprit, lorsque la sirène retentit, le ballon est mort.

En effet, un match dure 80 minutes, et ordonner la poursuite du jeu après ce temps imparti — alors qu’une équipe n’en était pas prête — aurait été très contestable. Pour ces raisons, nous pensons qu’il est très juste d’avoir mis fin à la rencontre. Espérons toutefois qu’un éclaircissement de l’IRB parviendra dans les prochaines semaines.

[MÀJ – 23/02/15] L’IRB vient de publier une précision sur l’application de la règle. À partir de maintenant, « le temps est retenu à partir du moment où le ballon est botté pour la transformation« . Ainsi, si le coup de pied est donné avant la sirène, le jeu doit reprendre par un coup de renvoi.


Les Gallois auraient-ils pu taper le renvoi directement en touche pour mettre fin au match ?

Souvenez-vous, en 2010. Lors du match entre la France et le Pays de Galles, à Cardiff, les joueurs locaux étaient parvenus à recoller à six points des Bleus à la 79ème minute. Lors du coup de pied de renvoi au centre du terrain, Frédéric Michalak avait botté le ballon directement en touche, ce qui l’a rendu mort et a logiquement conduit à la fin du match.

Depuis ce match, l’IRB a ajouté un amendement à la règle (appelé « Amendement Michalak »), précisant que lorsqu’un coup de pied de renvoi est tapé directement en touche ou en ballon mort après la sirène, l’arbitre doit accorder une mêlée au centre du terrain pour l’équipe adverse et attendre que le ballon devienne mort.

Il aurait été assez cocasse que les Gallois se fassent avoir de cette façon, après s’être plaint de cette attitude lors de leur déconvenue en 2010…

Advertisements

7 commentaires

  1. Toujours un plaisir de vous lire. A chaud , j’avais été étonnée du choix de l’arbitre (ça doit être mes 1/8eme de gènes écossais qui parlent). Mais je vous avais lu sur Twitter expliquant la décision.Et je découvre seulement maintenant l’article, avec la règle, les explications… Merci ^^

  2. Bonjour, Je me permet un hors sujet, j’espère sans carton rouge de votre part !

    Pouvez-vous commenter le premier essai de l’UBB de la rencontre UBB-RCT de la 18 ième journée du TOP 14.

    Dans cette action, un joueur de l’UBB à terre, joue le ballon avec les pieds puis aplatit le ballon, sans s’être relevé.

    Je sais qu’il y a des règles spéciales dans l’en-but. Cela concerne-t-il le jeux au sol ? Cela me paraîtrait cohérent avec la fonction de l’en-but qui est de poser le ballon au sol et de l’aplatir. Mais bon va savoir dans les méandres des règles de notre jeux le plus compliqué du monde, que dis-je de l’Univers.

    Merci, René Domergue

    1. Bonjour,

      Je peux au moins donner la règle qui va bien.

      « 15.6 AUTRES JOUEURS
      (a) Après un plaquage, tous les autres joueurs doivent être sur leurs pieds lorsqu’ils jouent le ballon. Les joueurs sont sur leurs pieds si aucune autre partie de leur corps n’est au contact
      du sol ou au contact des joueurs au sol.
      Sanction : coup de pied de pénalité

      Exception : Ballon pénétrant dans l’en-but. Après un plaquage près de la ligne de but, si le
      ballon a été lâché et a pénétré dans l’en-but, tout joueur, y compris un joueur au sol, peut
      faire un touché à terre. »

      Il semblerait que l’on soit pile dans le cas de l’exception.

  3. en tout cas ce tournoi nous montre des arbitres tres tres nerveux a l’approche de la coupe du monde…..sur ce match Jackson est quand meme a cote de la plaque tout le long. W Barnes n’a pas ete a son ‘meilleur niveau’ non plus etc etc
    Quant a J.Garces je l’ai trouve tres nerveux sur son premier match et le fait de match de la fin ou il revient sur l’essai pour le passage a vide l’a destabilise il me semble. D’ailleurs c’est un cas tres sympa a decortiquer.

    1. Jackson a fait un match au moins bizarre, oui. Dommage car il réalise de belles performances par ailleurs.
      On a bien aimé Garcès et Barnes !

  4. j’ai plutôt deux autres questions,qui sont premièrement est ce que les gallois en déclenchant une bagarre juste après l’essai n’ont ils pas ralentit la transformation écossaise et donc engendré la fin du match ? Mais aussi pourquoi l’arbitre est revenu sur la pénalité au lieu de laisser l’avantage et accorder l’essai aux écossais

    1. Bonjour ! Alors dans l’ordre :
      1) Je ne suis pas certain que ce soient les Gallois qui aient déclenché ! Dans tous les cas, le chrono a été arrêté quelques instants, et cet incident n’a de toute façon pas retardé l’arrivée du tee ou la préparation du botteur… Donc aucun souci !
      2) En ce qui concerne l’essai refusé à Bennett à la 76ème, l’arbitre ne pouvait pas laisser d’avantage puisque le joueur écossais a commis un en-avant après avoir été plaqué haut. La première faute était galloise et a donc été sanctionnée d’une pénalité (le carton jaune aurait été mérité).

Qu'en pensez-vous ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s