[Désignations] Six Nations 2013 : Steve Walsh s’affirme

maxime_médard_essai_écosse_france_tournoi_six_nations_2012Il est des petits bonheurs qui n’arrivent qu’une fois l’an, en décembre, à une période où presque tout le monde n’a d’yeux que pour cet élément majeur : nous voulons bien sûr parler des désignations concernant le Tournoi des Six Nations.

Trêve de vaines introductions, voici ces désignations résumées au central de chaque match (pour plus de précisions, cliquez ici) :

Saturday, 2 February 2013

  • Wales vs. Ireland : Romain Poite (France)
  • England vs. Scotland : Alain Rolland (Ireland)

Sunday, 3 February 2013

  • Italy vs. France : Nigel Owens (Wales)

Saturday, 9 February 2013

  • Scotland vs. Italy : Jaco Peyper (South Africa)
  • France vs. Wales : George Clancy (Ireland)

Sunday, 10 February 2013

  • Ireland vs. England : Jérôme Garcès (France)

Saturday, 23 February 2013

  • Italy vs. Wales : Romain Poite (France)
  • England vs. France : Craig Joubert (South Africa)

Sunday, 24 February 2013

  • Scotland vs. Ireland : Wayne Barnes (England)

Saturday, 9 March 2013

  • Scotland vs. Wales : Craig Joubert (South Africa)
  • Ireland vs. France : Steve Walsh (Australia)

Sunday, 10 March 2013

  • England vs. Italy : George Clancy (Ireland)

Saturday, 16 March 2013

  • Italy vs. Ireland : Wayne Barnes (England)
  • Wales vs. England : Steve Walsh (Australia)
  • France vs. Scotland : Nigel Owens (Wales)

Notre blog a de quoi être très satisfait de ces désignations ; en effet, les deux arbitres que nous avons interviewé se retrouvent au centre des débats, puisque Jérôme Garcès glane Irlande / Angleterre, considéré comme le meilleur match pouvant être obtenu par un français (peut-être même le meilleur match tout court !), et Steve Walsh se voit attribuer deux matchs majeurs, ce qui n’est encore jamais arrivé depuis le rétrécissement du panel.

Entendons-nous bien sur les termes : un match majeur oppose nécessairement deux des quatres nations suivantes : Pays de Galles, Irlande, Angleterre et France, les autres matchs comportant l’Italie et l’Écosse sont considérés comme mineurs (ce qui d’une part ne les rend pas plus simples à arbitrer, et d’autre part n’enlève rien au prestige qu’ils peuvent conférer).

Steve Walsh sera au centre d’Irlande / France et de Galles / Angleterre, on peut considérer que c’est une sorte de Grand Chelem pour lui étant donné que, répétons-le, depuis le rétrécissement du panel début 2011, aucun arbitre n’a eu deux matchs majeurs sur le Tournoi des Six Nations. C’est tout simplement incroyable, dans la continuité de son année 2012, et nous lui adressons nos plus vives félicitations !

Des félicitations qui sont également au goût du jour pour Jérôme Garcès, qui, nous le disions, après un été arbitralement controversé aux États-Unis, n’avait pas été retenu pour le Rugby Championship (le presque Four Nations) à notre plus grand regret. Il a visiblement su rebondir cet automne avec des prestations magnifiques en Top 14 et un bon test-match lorsque l’Écosse a reçu la Nouvelle-Zélande. Nous lui souhaitons un excellent match.

Romain Poite, quant à lui, confirme qu’il est considéré comme un des tous meilleurs arbitres mondiaux car il aura la chance de donner le coup d’envoi de ce Tournoi au Millenium de Cardiff, qui plus est avec une désignation majeure, sa première sur le Six Nations (il avait jusqu’ici sifflé systématiquement l’Écosse ou l’Italie, malgré deux Calcutta Cups). Son autre désignation du Tournoi se passera sous le soleil de Rome lorsque les champions en titre gallois tenteront de prendre Flaminio d’assaut.

Côté sud-africain, pas vraiment de surprise puisque Jaco Peyper obtient son premier match du Tournoi pour Écosse / Italie, apparemment sa première à Murrayfield. Son talent et sa jeunesse appellent beaucoup d’autres désignations – probablement plus importantes – à l’avenir. Ensuite, Craig Joubert officiera sur son premier Crunch (Tunch… SET ! … euh, non, pardon) à Twickenham, ce qui ne manquera pas de ravir la plupart des spectateurs français (à qui l’on pourrait répliquer qu’il lui sera difficile de faire pire que George Clancy sur le même match il y a deux ans…), accompagné d’un Écosse / Galles pas forcément gâté par les décisions arbitrales ces trois dernières années (avec un match un peu difficile pour Romain Poite l’année dernière et deux matchs difficiles consécutifs pour George Clancy — encore lui, tiens donc ! — les deux années précédentes). Souhaitons-leur le meilleur !

Alain Rolland dispute-t-il son dernier Tournoi ?

Alain Rolland dispute-t-il son dernier Tournoi ?

On accepte les félicitations (enfin, celles des personnes continuant à lire cet article) pour la qualité de cette transition, puisque ce même George Clancy aura le privilège de venir arbitrer France / Pays de Galles au Stade de France, ainsi qu’un match d’agrément entre l’Angleterre et l’Italie, traditionnellement réservé aux nouveaux entrants dans la compétition. Pour rester dans le thème irlandais, Alain Rolland arbitrera la Calcutta Cup cette année, il s’agira de sa deuxième après celle de 2005 ; il égale ainsi Alan Lewis et Romain Poite qui en ont deux à leur compteur, mais reste à une unité de Marius Jonker dont nous parlions récemment. C’est d’ailleurs un petit peu la déception arbitrale de ce Tournoi : une seule désignation mineure, comme pour la tournée de novembre : s’agit-il d’une préparation en douceur de sa sortie du panel ? Il a fêté ses 46 ans le 22 août dernier… Et a obtenu (bouquet final ?) trois désignations majeures sur le Rugby Championship (nous vous le disions, du jamais vu).

Wayne Barnes, notre Anglais préféré, confirme son retour en force au panel après ses deux excellents matchs internationaux en novembre (Irlande / Afrique du Sud et Galles / Australie, tout de même) avec deux désignations mineures. Mais Écosse / Irlande est un match chargé d’histoire et compte presque pour un majeur, dans les faits.

Enfin, c’est une nouvelle fois Nigel Owens (comme l’année dernière donc) qui clôturera ce Six Nations en allant siffler France / Écosse le 16 mars (il aura d’ailleurs déjà arbitré la France car il est également désigné sur le match des tricolores à Flaminio). Les deux auteurs d’Esprit de la Règle avaient prévu de longue date d’assister à ce match, et se satisfont pleinement de cette désignation.

En clair : si l’on peut réellement regretter de voir George Clancy désigné sur deux matchs (même si sa progression est réelle, admettons-le), le reste n’est constitué que de bonnes nouvelles, c’est-à-dire des arbitres confirmés sur chaque match, et un panel d’apprentissage qui se voit désigné au(x) drapeau(x), et aura certainement sa chance en juin.

Une petite info pour conclure, car il est impossible d’y résister : un élément concernant la « domination » de Steve Walsh sur ces désignations ; outre ses deux matchs majeurs au centre, il est le seul arbitre du panel resserré à ne pas faire de touche sur ce tournoi (quand des arbitres comme Barnes en font deux) … Il s’agit là d’un signe fort de l’IRB pour montrer qu’il est — dans les faits — numéro un.

Publicités

7 Commentaires

  1. Ah oui et concernant A.Rolland, je pense qu’ils auraient pu lui donner plus, mais on m’a dit qu’il souhaitait aller jusqu’à la prochaine Wcup, et qu’il n’y avait rien contre…

    1. Merci pour la nouvelle !

  2. Je ne peux m’empêcher de réagir…
    Joubert sur le crunch, qu’aurions nous pu craindre de plus ? Il a montré qu’il pouvait être 1000 fois plus malhonnête qu’un Clancy, et dans l’antre de Twickenham, les bleus ont interêt à être super disciplinés ! (car il a montré par le passé qu’il ne résistait pas du tout à un environnement chaud bouillant…)

    Par contre, super nouvelle pour Steve Walsh, et je suis également affolé de voir Clancy avoir 2 matches (dont Fra/Pdg qui n’est pas son 1er « majeur » car il avait « sifflé » sur Angleterre/France).

    Très content pour Garcès aussi, qui se voit confier un des meilleurs matches du tournoi, il le mérite ! 🙂

    Et pour finir je suis un peu déçu pour Owens (bien que je suis content qu’il arbitre 2 fois la France) car il n’a pas vraiment de « gros » matches

    1. Concernant Joubert, j’attends de le revoir pour me faire une opinion sur lui. 🙂

    2. Alors, en vrac : Clancy n’était pas désigné sur Angleterre – France, il avait remplacé Walsh au pied levé, et parce qu’il n’y avait personne d’autre de disponible. Je ne considère pas ça comme un majeur.
      Ensuite, Joubert est pour moi le n°2 mondial (et vraiment juste parce que j’adore Walsh, hein), et même si je comprends que les esprits sont marqués par ce qui s’est produit, et je le répète, il n’a fait qu’un choix pour sa carrière (combien auraient fait le même?…) . Dire qu’on craint plus Joubert que Clancy ou n’importe quelle autre buse, je trouve ça fou quand même. Désolé.
      Ma question : est-ce qu’il n’a effectivement pas résisté à un environnement chaud bouillant, en ayant quasiment la dizaine de matchs de Bledisloe Cup au compteur, ou est-ce qu’il a fait un choix clair? Pour moi, c’est évident. Je comprends qu’on puisse désapprouver.
      En plus il a déjà eu des désignations importantes en VI Nations et il s’en est toujours sorti très honorablement (Irlande – Angleterre 2009, excellent, Angleterre – Galles 2008, excellent, Galles – Irlande 2010, excellent, France – Galles 2011, excellent, …). Il a été relativement correct sur Galles – France l’année dernière, excellent en demi du Super 15, excellent voire excellentissime en Rugby Championship cette année (j’ai revu et décortiqué plusieurs fois ses deux désignations).

      Qu’est-ce qu’on craint, franchement? Qu’il nous la mette? Ce serait ni la première fois pour lui, ni la première fois à Twickenham. Les Sudistes nous mettent assez souvent des méga-briques (Honiss, Kaplan à ses débuts, Dickinson cette enflure, Watson même, B. Lawrence, …), faut faire avec. Le rugby est fait comme ça, l’arbitrage est fait comme ça. Comme ce n’est tout de même pas super important, et qu’on ne changera pas le monde, surtout pas celui-là, autant l’accepter…

      1. oui ok Clancy n’était paq désigné sur Angleterre / France, mais c’est bien lui qu’on a envoyé à Twickenham, donc il était censé en être capable, et il devait être prêt pour ce genre de matches (sinon je suis en droit de me demander pourquoi je n’ai pas été désigné sur ce match ! :p … ha bah non je suis français ! 😉 )

        Pour Joubert, je le considérais aussi comme l’un des tous meilleurs arbitres, et je ne reviendrais pas sur sa prestation lors de Fra / NZ, c’est fait c’est fait et il nous l’avait bien mise !…
        Maintenant je regarde ses prestations différemment, et c’est bien dommage.
        Mais j’aurais préféré avoir un Owens ou un Rolland…

        J’ai une question: MAIS OU EST POLLOCK ??? Il est toujours blessé ? :O

        1. Soit.
          Pollock est toujours blessé, oui ! http://lc.cx/Z6A

Qu'en pensez-vous ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s