Un panel de mondialistes à la hauteur des attentes

joubert_arbitrage_rugby_coupe-du-monde

Douze arbitres ont été retenus pour cette Coupe du Monde. Malgré l’absence de Steve Walsh, pas de grosse surprise… et il y a de quoi se réjouir !Photo David Rogers, Getty Images

Voici la liste des arbitres retenus dans le panel avec le nombre de matchs internationaux qu’ils ont au compteur, classés par leur fédération d’appartenance. Sont marqués d’une croix rouge ceux qui ont déjà participé à un mondial.

  • Angleterre — Wayne Barnes  (57) et John Paul Doyle (12)
  • Irlande — George Clancy  (38) et John Lacey (13)
  • France — Jérôme Garcès (22), Romain Poite  (39) et Pascal Gaüzère (17)
  • Pays de Galles — Nigel Owens  (60)
  • Afrique du Sud — Craig Joubert  (55) et Jaco Peyper (20)
  • Nouvelle-Zélande — Chris Pollock (18) et Glen Jackson (10)

Comment analyser cette sélection ? Tout d’abord, l’hémisphère Nord démontre une nouvelle fois sa suprématie, puisque huit des douze arbitres sélectionnés en sont issus. Suprématie totalement logique au vu des carences dont souffre l’arbitrage sudiste.

Toutefois, les arbitres du Sud retenus ont tous démontré leur aptitude pour le haut niveau, même si un seul de ces quatre arbitres a déjà participé à une Coupe du Monde, à savoir Craig Joubert (en effet, Chris Pollock n’était présent en 2011 qu’avec un drapeau dans les mains). De leur côté, Jaco Peyper et Chris Pollock justement ont réalisé des sorties très réussies en Six Nations. Enfin, Glen Jackson est l’un des piliers du panel du Super Rugby.

Pour sa part, la France se positionne — et c’est mérité — comme le premier pays d’arbitrage, puisqu’elle n’envoie pas moins de trois arbitres de champ à la Coupe du Monde (auxquels s’ajoutera Mathieu Raynal, retenu à la touche) : il s’agit de la meilleure performance jamais enregistrée pour l’arbitrage français. On peut même arguer que Jérôme Garcès, voire Romain Poite, joueront un rôle important lors des phases finales.

À ces deux indéboulonnables est donc venu se greffer Pascal Gaüzere, dont la présence constitue une réelle surprise. Les performances mitigées de ce dernier sur la scène internationale ces deux dernières saisons n’ont pas forcément convaincu ; l’arbitre français, à l’heure actuelle plus en retrait sur la scène internationale, obtient ici une occasion importante de s’affirmer plus encore et définitivement franchir un palier, auquel tout le monde l’attend (il a notamment arbitré une finale de Coupe du Monde Juniors il y a quelques années, avant de prendre du temps pour arriver au panel). Cette nomination est de plus largement bienvenue pour la situation de l’arbitrage français.

L’Irlande, quant à elle, se voit représentée par George Clancy et John Lacey. Si le premier cité fait aujourd’hui partie des plus expérimentés au niveau international, il est loin de remporter l’unanimité des suffrages. Le niveau de ses dernières sorties internationales fut en effet loin de ce que l’on pourrait attendre d’un arbitre mondialiste. John Lacey connaîtra lui sa première Coupe du Monde et fait partie de ces garçons qui ont su accrocher le bon wagon — avec Gaüzere, Jackson et Doyle. Sa progression est constante, mais il ne jouera sans doute qu’un rôle mineur dans cette compétition.

L’Angleterre — et c’est presque la surprise du chef ! — envoie elle aussi deux représentants à la Coupe du Monde. En effet, John Paul Doyle rejoint Wayne Barnes, dont la présence demeurait plus qu’attendue, et même indispensable. Le premier cité a connu une progression exponentielle et a su convaincre lors de son premier match en Six Nations un peu plus tôt dans l’année, ce qui tend à nous faire dire que sa présence reste plus que méritée… et même bienvenue.

Enfin, comment ne pas mentionner l’omniprésent Nigel Owens dans ce panel ? Il a été au sifflet d’un des plus grands matchs du Tournoi avec Angleterre / France, et sera clairement éligible pour le match le plus important de l’année 2015. Les pronostics sont ouverts.

Ainsi, alors qu’on aurait pu s’attendre à des sorties de panel pour cette Coupe du Monde, personne (plus exactement : personne n’ayant pris sa retraite) n’a été laissé pour compte : les douze arbitres ayant officié sur le Tournoi 2015 ont été retenus. Parmi eux, sept novices au centre sur un mondial, ainsi que cinq arbitres très expérimentés.

Ce panel nous semble dès lors d’une logique implacable, dans la mesure où il se révèle exhaustif : les douze arbitres retenus sont à l’heure actuelle les seuls (et encore !) à avoir le niveau et l’expérience conjugués pour officier en Coupe du Monde.
À tous, Esprit de la Règle souhaite une excellente compétition !

Publicités

10 Commentaires

  1. Si les Français ratent leur compétition (ce qui est plus qu’envisageable), M. Garcès et M. Poite ont toutes leurs chances face à M. Barnes (fatigué et incompréhensible pendant Galles-Irlande), M. Clancy (très bizarre pendant Racing-Northampton et France-Argentine), M. Owens (très très suspect, as usual pendant tout Racing-Saracens et pas uniquement dans la dernière minute, et qui forme avec Bevan en TMO un couple diabolique). Avec M. Owens, ce qu’Ulster peut, Paris ne peut… On se taira sur l’attitude ahurissante de M. Lacey pendant et après l’essai de Northampton. On est vraiment très impatient de retrouver l’honorable M. Joubert mais je pense qu’il n’arbitrera pas les Français…

    1. C’est une analyse plus que sévère. Barnes et Owens sont des candidats sérieux à la finale et ils la mériteraient tous les deux.
      Qu’a fait M. Lacey ?

  2. salut
    j’ai quand meme le sentiment d’un panel au rabais. Malgré le nombre de matchs internationaux, il a petite allure pour moi.
    Beaucoup n’ont pas le niveau.Clancy et Lacey …JP Doyle bénéficie je pense du depart de Walsh.
    Les 2 neo-zeds sont irréguliers sur leur performances.

    Brefs finale entre Owens et Poite. Joubert a deja fait.
    Poite a une avantage (Judge comme président..) et Owens est trop risque sur une finale. Son showmanship est pas du tout apprécie. Surtout quand il merde ses matchs comme récemment.

    Enfin on verra bien….j’espère avoir tord et que ces messieurs nous montrent de belles choses!!

    1. Le fait que Joubert ait déjà arbitré une finale ne le met par hors-course pour la finale ; André Watson avait auparavant arbitré les finales de 1999 et 2003. La finale se jouera entre Garcès, Poite, Joubert, Owens et Barnes (en fonction des finalistes).

      Sinon, je suis d’accord pour Clancy, il n’a pas le niveau. Mais, du coup, qui à sa place ?

      1. S’il doit y avoir un Français en finale ce sera Garcès presque à coup sûr.

        1. C’est vrai que Garcès a plus les faveurs du World Rugby (en témoignent les nominations de 2014 et du tournoi 2015), mais pour moi, Poite a une plus grande expérience de matchs internationaux + la finale de Hcup 2011. Mais bon, je serai quand même ravi qu’un arbitre français arbitre la finale (à défaut du XV de France).

          1. completement d’accord avec ca!

      2. Ze flying ref · · Réponse

        tu vois c’est pour ca que j’ai le sentiment d’un panel au rabais…car personne pour le remplacer… mais bon..ce n’est qu;un sentiment.

  3. Cela ne fait jamais que trois malheureux Français face à neuf Anglais…

  4. Mais que fait George Clancy dans cette liste, il siffle tout le temps contre le jeu, il siffle aléatoirement les mêlées, et sur certaines décisions on se demande vraiment si il connait la règle par exemple siffler une pénalité contre un joueur qui ne se sort pas sur un maul qui prend fin anormalement …
    Tous les autres, il me semble que c’est a peu près logique.

Qu'en pensez-vous ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s