[France-Roumanie] Guitoune pouvait-il tendre le bras au sol pour marquer ?

Le troisième essai français inscrit par Sofiane Guitoune lors de ce match entre la France et la Roumanie a beaucoup fait parler : un joueur plaqué a-t-il le droit de tendre le bras afin de marquer en deux temps ? Décryptons ce cas de jeu.

On joue la 65ème minute du match. L’ailier du XV de France est plaqué juste devant la ligne de but roumaine ; après un léger temps d’arrêt, il parvient à dégager son bras pour déposer le ballon sur la ligne. Jaco Peyper accorde l’essai, lui aussi en deux temps. Que dire de cette action ?

essaiguitoune

Pour un joueur plaqué, il est interdit de ramper, ou de gagner du terrain avec le ballon : en principe, celui-ci doit lâcher le ballon immédiatement. En revanche, la règle l’autorise à tendre le bras pour inscrire l’essai.

15.5 JOUEUR PLAQUÉ

(g) Si les joueurs sont plaqués près de la ligne de but, ils peuvent immédiatement tendre les bras et placer le ballon au sol sur la ligne de but ou au-delà, pour marquer un essai ou faire un touché en but.

Il est vrai que Sofiane Guitoune marque en deux temps, car il y a un réel temps d’arrêt entre le plaquage et le touché à terre, mais cela ne pose pas de problème dans la mesure où il ne bouge que son bras. De plus, ce temps d’arrêt peut être expliqué par l’action illicite du plaqueur roumain qui tente de l’empêcher d’aplatir : si Guitoune n’avait pas marqué l’essai, l’arbitre aurait éventuellement pu accorder un essai de pénalité. Dans l’esprit, la décision de Jaco Peyper est donc tout à fait logique.

Publicités

19 Commentaires

  1. Il n’y a pas encore d’article sur le sujet et peut-être n’en ferez-vous pas mais il y aurait fort à dire sur les décisions de M. Poite lors d’Angleterre-Australie. Autant Jérome Garcès est pour le moment impérial, auton Romain Poite m’a déçu sur ce match.
    Peur d’influer sur le résultat d’un match couperet dans un sens ou dans l’autre et de se voir recalé pour les phases finales ? Toujours est-il qu’il s’est surtout signalé par ses non-décisions sur ce match (Hooper – Cole – Burgess et Farrell – la mêlée), pour le reste il a été correct.
    Qu’en pensez-vous ? Pour moi il faut au moins trois erreurs majeures sur les cartons, à ce niveau, c’est embêtant.

    1. Absolument pas d’accord là-dessus : pour nous le match de Romain Poite était très bon !
      Comme tu le fais remarquer, il y a effectivement eu quelques petites lacunes au niveau du jeu déloyal :
      – Hooper aurait mérité un carton,
      – Cole aurait pu être sanctionné (mais là c’est le TMO qui prend la décision).
      Hormis ces deux faits de jeu, je ne vois pas ce que l’on peut reprocher à l’arbitrage sur ce match.

      1. D’accord sur le fait qu’il a sanctionné à bon escient en mêlée, sur les rucks et plus généralement bien conduit le jeu, par contre son échelle de sanction n’était absolument pas adaptée. Le fait de mettre ou pas un carton est autrement plus important que de se tromper une fois ou deux sur l’interprétation d’une phase de ruck ou une mêlée.
        Le TMO donne une recommandation, il ne prend pas la décision et vous le savez bien. Sur le double plaquage irrégulier Burgess / Farrell, Romain Poite voit les images en grand sur les écrans géants, dit que pour lui il y a simple pénalité et demande au TMO sa recommandation.
        Pardon, mais comment peut-il rater deux infractions aussi nettes? pour moi c’est comment botter en touche et faire porter au TMO le poids de la décision. Il est là pour revoir les images et donner une recommandation tout comme les arbitres de touche peuvent aider, mais l’arbitre de champ reste souverain au moment de la décision.
        Sur les autres appels à la vidéo, en regardant les écrans comme tout le monde dans le stade, comment ne peut-il pas sanctionner Hooper (qui est cité aujourd’hui, premier désaveu pour M. Poite) ou Burgess (qui lui s’en tire avec un avertissement, deuxième désaveu pour M. Poite puisque cela équivaut à un jaune non donné) voire comme vous l’écrivez Dan Cole ?
        Qu’il ait été bon sur le reste, j’en conviens tout à fait. En revanche, il s’agit là de quatre décisions ou plutôt non-décisions qui auraient pu avoir un impact énorme sur le match (un carton jaune à Cole, et il fallait l’assortir d’un essai de pénalité si personne en couverture comme cela semblait bien être le cas).
        Sur le fond, l’Australie gagne avec C. Joubert, N.Owens, J. Garcès ou J. Peyper. En revanche sur la forme, pas sûr que R. Poite ait convaincu ses collègues qu’il faille lui confier un match à enjeu type quart, demi ou finale.
        Et comme je n’aimerais pas que vous ayez l’impression d’un aigri qui ne pense qu’à allumer les arbitres (sur un Angleterre Australie, je suis 100% neutre), je félicite M. Garcès pour son arbitrage impeccable depuis le début de la compétition. Son Angleterre – Galles a été un chef d’oeuvre, et il est resté beaucoup plus discret qu’un Nigel Owens qui nous a encore fait son show lors du match Ecosse – Afrique du sud… j’espère qu’il aura au moins une demi, il le mérite !

        1. L’absence de carton sur Hooper est effectivement curieuse. Étant donné la domination de l’Australie durant la 1MT et le fait que Brown n’ait pas été blessé, Poite a sans doute pensé que le jaune n’était pas nécessaire (je ne justifie pas, je donne une explication compréhensible). C’est le seul gros reproche que l’on peut faire à Poite sur ce match, il ne faut pas retenir que ça.

          Après, en ce qui concerne la double faute Burgess/Farrell, Poite a demandé l’avis de son TMO, et il en a parfaitement le droit (l’arbitre vidéo est dans un environnement plus serein pour prendre la décision). Il était impossible de sortir deux jaunes d’un coup à ce moment-là du match, du coup la bonne décision a été prise. Pas la peine de revenir là-dessus !
          Et en ce qui concerne la faute de Cole… l’essai de pénalité est une décision totalement impossible. À la limite une pénalité et un jaune, maximum. Et là encore c’est l’arbitre vidéo qui prend la décision de ne rien siffler. On ne peut pas reprocher à Poite d’avoir suivi son TMO !

          Donc effectivement il y a eu quelques erreurs au niveau du jeu déloyal, mais rien de catastrophique non plus. En plus ces soucis sont récurrents depuis le début de la CDM, et avec tous les arbitres. Le bilan de Poite sur ce match reste globalement très positif.

          1. Au final on peut quand même s’accorder sur les cartons donc (ou plutôt leur absence), qui semblent étranges pour nous tous comme déjà dit. Et c’est clair que dans la chronologie du match, Hooper sur le banc cela aurait pu changer la dynamique pendant au moins 10 minutes. Bref on ne le saura jamais donc fin de l’histoire. Par contre je voulais quand même insister sur deux points: 1 – Brown ne sur-réagit pas sur l’agression de Hooper, vraiment chapeau! On voit qu’il se retourne vers l’arbitre de touche et contient sa rage, mais il ne commence pas à se déchainer de coups sur Hooper au sol pour se venger et déclencher une générale etc… Dans le feu de l’action et face à cette petite injustice, son attitude à ne pas en rajouter, chapeau, j’imagine Papé ou Maestri 🙂 2 – Cartons à part donc, quel match de Poite. Je ne pense pas que nous réalisions à quel point la pression a du être forte pour lui! Vous imaginez la montée en puissance dès le dimanche suivant la défaite face aux Gallois? Il sait que c’est une finale pour les anglais, il sait ce que la presse et le pays attendent, et pendant le match il est cohérent, pas dépassé, expliquant les choses, pas suffisant et condescendant vis à vis des joueurs, franchement chapeau. Tomas, donc pour rebondir sur la fin de votre message, en fait je pense que c’est l’inverse: le Board a vu justement que sur un match à enjeu, ils pouvaient compter sur Poite 🙂

            1. Sur les sites dits « spécialisés » anglo-saxons, c’est surtout le TMO M. Veldsman qui cristallise les critiques. Sur les forums de supporters, c’est une autre histoire mais là c’est un peu le café du commerce.
              Moi je considère que de nos jours, l’arbitre qui a accès aux mêmes ralentis que le TMO (même si pas dans les mêmes conditions) et qui a le pouvoir in fine de décision est responsable au même titre que TMO. Après, Nakaitaci contre l’Angleterre dans le tournoi : une action à regarder image par image sous toutes les coutures pour voir si il y a essai (et pour moi au final c’est du 50/50, on peut interpréter dans un sens comme dans l’autre), ok donc si l’arbitre s’en remet au TMO qui est mieux placé et plus au calme.
              Sur les gestes de Hooper, de Farrell et Burgess, c’est là que l’arbitre de terrain doit prendre ses responsabilités à mon avis car il ne s’agit pas d’un ballon caché sous un tas de joueur dont il faut dire s’il est dans l’en-but ou pas, il s’agit d’une action filmée plein champ ou on voit Hooper sans les bras et avec dix mètres d’élan découper Brown à l’épaule et d’une autre ou Burgess essaie de désolidariser la tête du même Hooper de son tronc. Pour le coup, si on considère qu’il est exclu de mettre deux jaunes, c’est Burgess que j’aurais sanctionné, aucun facteur à décharge alors que Farrell peut dire que Giteau lui arrivant dessus pleine bourre en même temps que le porteur de balle, il a défendu son couloir. Ce qui le condamne c’est d’avoir mis l’épaule mais s’il avait juste plaqué sans ballon, je ne pense pas qu’il méritait un jaune.

        2. Effectivement, c’est vrai que Hooper aurait mérité un Jaune… mais l’Angleterre aurait dû en prendre aussi deux d’un coup. Romain Poite a, reconnaissons-le, eu le courage de ne pas faire un arbitrage « maison ». Mais le board ne va-t-il pas lui faire payer de n’avoir pas favorisé le pays organisateur ?

          Honnêtement, pour l’instant, il y a pas de scandale sur l’arbitrage. Maintenant, c’est vrai qu’au niveau des cartons, on a quand même l’impression que certains nations sont… protégées.

          1. « L’Angleterre aurait dû en prendre aussi deux d’un coup. » ==> Non. 😉

            1. Je ne comprends pas pourquoi vous dites « non », j’ai l’impression que c’est par rapport au contexte du match (« il était impossible de sortir deux jaunes à ce moment là du match ») plus que par rapport aux fautes elles-mêmes ?
              Vous êtes d’habitude les premiers à défendre une décision très sévère (du genre Owens jaune + essai de pénalité contre Clermont) en ressortant l’interprétation à la lettre du règlement et des recommandations faites aux arbitres. Là c’est clair, charge à l’épaule sur joueur sans ballon -> jaune, voire rouge si c’est fait au niveau de la tête. Plaquage type corde à linge sans facteurs atténuants (Burgess ne se baisse pas, Hooper n’essaie pas de passe « sous le plaquage » etc. -> jaune automatique également.
              Par ailleurs Hooper est cité, ce qu’il veut dire que le citing officer estime qu’il méritait un rouge sur l’action. Il ne s’agit pas d’une action passée inaperçue et révélée ensuite à la vidéo, il s’agit d’une action nette et pour laquelle Romain Poite a demandé l’avis du TMO. C’est pour moi une faute majeure des deux arbitres et je suis surpris que vous passiez ça sur le compte « quelques erreurs au niveau du jeu déloyal » et puis basta.
              Bien franchement, en tant que Français, j’aimerais de façon un peu basique voir un maximum d’arbitre français lors de phases finales. Mais là, M. Poite peut remercier les Australiens d’avoir écrasé l’Angleterre si nettement qu’en fait, peu importait sa prestation car sur les décisions majeures il a pour moi tout faux (ex : les Anglais prennent 13 points en 9 minutes à 14 contre 15). On peut le dire sans pour autant condamner l’homme, errare humanum est.
              Sur ce, merci pour vos analyses et à bientôt j’espère (ou plutôt je n’espère pas, car moins il y a de controverse, meilleurs sont nos arbitres).

              1. Nous n’avions pas spécialement défendu Owens lorsqu’il avait accordé son essai de pénalité aux Saracens, mais passons.
                Dans une optique de gestion de match, Poite ne pouvait pas sortir deux cartons jaunes en même temps. Mais cela n’empêche pas que l’avertissement de l’IRB est sans doute mérité.
                Et pour Hooper, j’ai concédé qu’il aurait dû être sanctionné. Considère que c’est une faute majeure si tu veux, j’explique seulement que la décision n’est pas aussi simple qu’il n’y paraît, surtout que Poite n’a pas été aidé par ses assistants (aucun appel du TMO ou des juges de touche).

                1. Personnellement (oui salut, c’est l’autre admin du site qui parle), j’aimerais souligner un point majeur sur l’arbitrage de cette CDM.
                  Malgré les consignes très fortes apparemment données aux arbitres (selon ce qui est sorti dans la presse), l’arbitrage a été globalement très laxiste sur le jeu déloyal et les plaquages dangereux (de nombreuses suspensions sans cartons ont été données + l’immense cravate sans ballon de Robshaw lors du match d’ouverture), seuls quelques arbitres (en minorité) ont été sévères sur le jeu déloyal.

                  Alors, peut-être s’agit-il d’un manquement de tous, mais en tout cas Poite n’a pas détonné, même si (personnellement encore une fois) j’estime qu’effectivement des jaunes plus répétés n’auraient pas été de trop

                  1. Salut donc à l’autre admin 🙂
                    Si le laxisme se généralise, c’est peut-être aussi que le règlement et les consignes commencent à vraiment s’éloigner de la réalité du terrain ? Sans faire le vieux con : « de mon temps, pour un plaquage comme ça, on l’aurait félicité plutôt que de lui mettre un carton », peut-être la sévérité extrême demandée sur quelques gestes spécifiques contraste-t-elle avec la dureté du jeu. Il n’y a jamais eu autant de blessés sur un CdM, c’est un fait, la violence des impacts fait peur à voir (Angleterre – Galles ou Angleterre – Australie, Afrique du Sud – Samoa, on entendait les os craquer) mais attention, à 10 cm près trop bas ou trop haut, c’est le carton rouge. Le plaquage ou la charge à l’épaule, c’est le panthéon ou le purgatoire mais des fois la frontière est ténue.
                    Si je prends Waqaniburotu lors du match d’ouverture, OK, il a le mauvais réflexe de lever May sur le plaquage, mais c’est plus pour l’amener vers la touche que pour lui retomber sur les cervicales. D’ailleurs à aucun moment il ne le lâche ou même ne l’amène vers le sol, on dirait au contraire qu’il essaie de le préserver. Dur donc de sortir un rouge ou même un jaune là-dessus pour l’arbitre quand à côté de ça il y a des dizaines d’impacts dix fois plus violents mais légaux.
                    Après Waqaniburotu prend une suspension par le citing officer. Mouais.
                    Ca reste un sport de contact extrêmement violent où les joueurs ont l’intention de faire mal, c’est d’ailleurs ce qu’on leur demande, de marquer l’adversaire. Alors bien sûr il faut le faire dans les règles mais tout n’est pas blanc ou noir, il y a des zones de gris !

                  2. Absolument d’accord sur le fait que RP a fait un match tres bon sauf sur le jeu deloyal. Mais c’est son principal defaut qui lui a deja valu d’etre mis au placard apres son match en AFS (exclusion d’un black apres 2 CJ). Et je crois que c’est ce qui va le gener pour les prochaines designations.
                    Je suis absolument d’accord sur le fait que les consignes sont passees a la trappe….TMO, deblayage etc…on est vite revenu dans le sacro saint besoin d’avoir du temps de jeu pour la TV…et pas d’arrets de 3mn pour finalement ne rien decider…
                    Pour moi le meilleur c’est Garces. Sa force: Tres coherent sur tous ses matchs, regulier, constant. Il reste le meme et il est bon.
                    Un dernier point: si Poite sort deux CJ sur la double faute anglaise….sa carriere est finie…..il est des raisons qui sont plus fortes que le reglement et je peux vous dire que dasn sa gestion de match, a ce moment de la partie….avec deux CJ…il aurait ete LE repsonsable de la defaite Anglaise…

        3. Garcès est quand même perfectible dans les rucks. Il pénalise parfois des joueurs ne pouvant pas sortir du ruck ou ne gênant pas la libération du ballon. Il a aussi oublié quelques grattages de ballon illicites (joueur pas sur ses appuis). Enfin, il a également laissé passer quelques en-avants. Ça arrive à tous les arbitres, mais sur Angleterre-Galles, j’ai trouvé qu’il en avait oublié un peu trop.

          1. L’arbitrage des rucks à ce niveau-là est un peu plus subtil quand même, il y a énormément d’esprit et de ce point de vue Garcès est vraiment top.

            1. entièrement d’accord….L’arbitrage des rucks à ce niveau-là est un peu plus subtil quand même

  2. Monsieur Peyper nous a enlevé une belle épine du pied avec le carton jaune. Il était justifié… mais honnêtement, il aurait pu sortir le carton contre les Français quelques minutes plus tôt pour une faute dans les 5m. On va dire que l’effondrement du maul est du jeu dangereux et que ça justifie plus un Jaune qu’une faute dans les 5m. 🙂

  3. Rien à dire, essai parfaitement valable en effet. Par contre sur l’essai roumain c’était limite « en avant » dans l’en but non? Bon sur l’esprit pas de problème, les roumains méritent l’essai, mais qu’en pensez-vous?

    1. Pour moi il n’y a aucun souci sur l’essai roumain, le touché à terre est parfaitement correct !

Qu'en pensez-vous ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s