Bientôt moins de temps consacré aux mêlées ?

melee_reforme

Les consignes données par Didier Mené pour la reprise devraient, cette année encore, aller dans le sens du jeu. — Photo Frédéric Lancelot, SIPA

Bien que les règles du jeu ne fassent pas l’objet d’une modification majeure cette année, l’arbitrage des mêlées pourrait connaître une petite évolution sur les terrains de Top 14 et de Pro D2 à la reprise. Ce n’est pas révolutionnaire, mais c’est toujours bon à prendre.

En effet, la CCA estimait à 40 % le nombre de mêlées jouées du premier coup la saison dernière. Il était donc grand temps de prendre des mesures concernant cette phase de jeu toujours plus chronophage, et toujours plus complexe à arbitrer. Il devenait insupportable d’assister pendant de si longues minutes à une succession de mêlées instables, sans que le problème ne puisse être résolu. La saison dernière, sur les 80 minutes du match entre Montpellier et Toulouse diffusé en prime time, 14 minutes (!) ont été consacrées à ce secteur du jeu !

Didier Mené a donc décidé d’agir : il a demandé aux arbitres de ne pas faire jouer plus de deux fois la même mêlée, et de ne pas hésiter à sanctionner la moindre faute d’un coup franc ou d’une pénalité afin de favoriser la continuité du jeu. « Les arbitres doivent trouver le problème plus rapidement et arrêter de chercher la confirmation en faisant refaire les mêlées plusieurs fois. Les arbitres français réfléchissent trop ! » a-t-il déclaré. Malheureusement, il y a fort à parier que la mêlée ne redeviendra pas une rampe de lancement pour autant.

Parmi les autres directives du patron des arbitres : faire preuve de davantage de sévérité à l’encontre des plaqueurs qui ne font pas l’effort de se sortir… proprement. En effet, un joueur qui quitterait la zone de plaquage par l’axe du demi de mêlée adverse pour gêner ses adversaires se verrait sanctionné plus systématiquement. Encore une fois, cette consigne va clairement dans le sens du jeu et nous pouvons nous en réjouir.

Espérons maintenant que ces nouveautés portent leurs fruits… Bonne saison à tous !

Advertisements

5 commentaires

  1. Frèd Le Piche · · Répondre

    « Parmi les autres directives du patron des arbitres : faire preuve de davantage de sévérité à l’encontre des plaqueurs qui ne font pas l’effort de se sortir… proprement. »

    Et davantage de sévérité à l’encontre :
    – des soutiens offensifs qui empêchent les plaqueurs de se sortir ?
    – des plaqués qui jouent à cache-ballon ?

  2. Il suffirait simplement de n’octroyer que des cpf sur chaque faute sur mêlée effondrée,plus de cpp

    1. Le risque serait que le simple CPF ne dissuade pas un pack faible d’écrouler la mêlée !

      1. Fautes répétées, on escalade en pénalités.

  3. Maria Ledesmo · · Répondre

    Concernant la mêlée, le problème qui risque de se poser avec ce changement, c’est que les packs qui subiront auront tendance à « tricher » pour écrouler sans se faire prendre.
    Il faut que la mêlée reste un combat qui récompense les équipes qui bossent bien le sujet.

    Mais bon, ce n’est pas facile de trouver une solution, il faut bien essayer des choses.

Qu'en pensez-vous ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s