[Désignations] Six Nations 2015 : en route vers la Coupe du Monde !

jéjé_cdm

Le Père Noël est pour tout passionné d’arbitrage un peu en avance chaque année, lorsque de sa hotte il laisse tomber les désignations du Tournoi qui émaillera de sa ferveur l’hiver venant s’abattre sur nous. Voyons un peu. — Photo Hagen Hopkins, Getty Images

T6N 2015

[Mise à Jour – 14/02/15] Notre bien aimé Steve Walsh a finalement été remplacé par Nigel Owens sur le match entre l’Angleterre et la France à Twickenham…

Il s’agit là d’une vague de désignations très importante puisqu’elle définit presque le panel pour la Coupe du Monde : en effet, en règle générale, aucun arbitre ne rentre dans le panel sans avoir pris part au dernier Tournoi avant la Coupe du Monde ; en revanche, des sorties sont toujours possibles, et même probables puisque treize arbitres sont présents sur cette compétition, et seulement dix avaient participé à la dernière Coupe du Monde.

Le match le plus attendu, entre les deux équipes les plus en forme de ce Six Nations, à savoir le choc entre l’Irlande et l’Angleterre, sera arbitré comme l’année dernière par Craig Joubert, qui se place en favori pour les désignations honorifiques d’Octobre 2015 du côté de Twickenham. Parmi les autres incontournables de la scène internationale, Jérôme Garcès et Steve Walsh sont également très bien servis sur ce Tournoi avec chacun deux désignations. L’arbitre néo-zélandais arbitrera la rencontre entre le Pays de Galles et Irlande ainsi que le traditionnel Crunch — deux quarts de finale de la dernière Coupe du Monde dont il avait arbitré le second. Le n°1 français récolte lui le match d’ouverture ainsi qu’un Tier Two qui pourrait s’avérer décisif. Ces trois arbitres ont — sauf incident majeur — déjà leur billet pour la Coupe du Monde l’an prochain.

Ce n’est pas tout à fait le cas pour Nigel Owens, qui fera néanmoins jouer l’abonnement qu’il semble avoir pris au Stade de France (ce sera son cinquième match international en 3 ans dans cette enceinte) pour la réception de l’Écosse, ni pour Romain Poite qui obtient cependant le droit de diriger la prestigieuse Calcutta Cup pour la troisième fois (record en vue pour le français qui égale Marius Jonker, retraité depuis peu) ; il ne fait cependant aucun doute que ces deux-là seront bien placés pour les échéances à venir. Wayne Barnes quant à lui récupère un match important en Irlande pour la réception de la France. La présence de ces trois officiels à la Coupe du Monde est quasiment assurée.

Sept autres arbitres ont obtenu une rencontre de ce Six Nations : George Clancy et John Lacey (Irlande), Jaco Peyper (Afrique du Sud), Glen Jackson et Chris Pollock (Nouvele-Zélande), John Paul Doyle (Angleterre), ainsi que notre Pascal Gaüzere national.

George Clancy était absent la saison dernière, et obtient une désignation peu cotée après une tournée de Novembre contrastée et notamment un match entre la France et l’Argentine totalement raté. L’autre irlandais du panel, John Lacey, qui avait ouvert le Tournoi au Millenium l’an passé, sera au sifflet de la rencontre entre l’Angleterre et l’Italie. Leur billet pour la prochaine Coupe du Monde n’est pas forcément acquis — même si la présence d’au moins un de ces deux ne fait pas de doute.

Jaco Peyper, quant à lui, obtient une désignation importante (France / Galles), sa première en Six Nations après des rencontres plus modestes dans cette même compétition, nul doute qu’il s’agira d’un test important pour lui. Pascal Gaüzere pour sa part récolte une deuxième désignation consécutive puisqu’il dirigera le match entre l’Irlande et l’Italie. Ce tournoi peut être crucial pour leur accession au panel des mondialistes.

Enfin, deux arbitres obtiennent cette année leur premier match en Six Nations : Glen Jackson et John-Paul Doyle. Glen Jackson est un arbitre confirmé sur des matchs de premier plan (il arbitre en Tier One depuis maintenant deux saisons), et postulera vraisemblablement à des désignations importantes pour les années à venir ; John-Paul Doyle est lui un peu la surprise de ce Tournoi, il n’empêche que sa présence au panel est totalement méritée au vu de ses prestations nationales et européennes très souvent saluées. La qualification de ces arbitres à la Coupe du Monde serait assez inattendue mais reste envisageable au vu de leurs excellentes performances ; nous leur souhaitons le meilleur.

Enfin, un petit mot pour saluer le retour aussi bienvenu qu’inattendu d’un Chris Pollock qui semble avoir enfin soigné ses problèmes de hanche ; nous lui souhaitons le meilleur, et le match entre l’Italie et le Pays de Galles qu’il arbitrera peut être une bonne occasion de se remettre en selle après près de 18 mois sans match international majeur au compteur.

Treize arbitres. Pour lesquels d’entre eux ce chiffre portera-t-il malheur ?

Advertisements

One comment

  1. Salut
    mon dieu….apres cette coupe du monde… quel changement nous attend!!!!!!! pas mal vont doucement se retirer…..et quelle generation d’arbitres! la releve va avoir du boulot.
    Par contre je m’excuse si ma question est ridicule 😦 mais Poite n’est pas N1 francais???
    Pour J-P Doyle moi je crois qu’il beneficie plus du fait que la WC est en Angleterre. Je ne me souviens pas de l’avoir vu sur de nombreux Tier 1. Et certains match de Hcup etaient plutot…debatables…
    Derniere remarque generale….franchement, au vu du panel international, des dernieres rencontres etc…vous trouvez vraiment qu’il y a beaucoup le choix pour faire un groupe?
    Moi j’ai le sentiment (peut etre faux) que seule une poignee assurent vraiment regulierement.
    bonne fetes a tous.

Qu'en pensez-vous ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s