[Ulster-RCT] Taofifenua cité : doit-il être suspendu ?

Le deuxième-ligne du RC Toulon, Romain Taofifenua, a été cité pour un coup de pied sur un joueur au sol lors du match entre le club varois et l’Ulster. Ce geste n’est pas sans rappeler celui d’un certain Paul O’Connell, qui n’avait, lui, même pas été inquiété…

C’était passé inaperçu lors du match. En tout cas, cela n’avait visiblement pas dérangé Wayne Barnes, l’arbitre du match. Lors d’un ruck, Romain Taofifenua donne un coup de pied dans la tête de Stuart Olding, joueur plaqué et au sol. Peter Larter, le commissaire à la citation anglais de ce match, a jugé bon de convoquer Romain Taofifenua devant la Commission de Discipline pour ce geste.

10.4 JEU DANGEREUX ET INCORRECTION

(c) Un joueur ne doit pas donner de coup de pied à un adversaire.

Il est intéressant de regarder le ralenti.

coupdepied_taofifenua

L’action ressemble fortement à une autre, lors d’un match entre le Munster et le Leinster, il y a un an et demi.

À la différence près que sur l’image, il est clair que Paul O’Connell a la vision dégagée et peut voir nettement le ballon, ce qui n’est pas le cas de Romain Taofifenua. Pourtant, le joueur du Munster n’a même pas été cité pour ce geste. En effet, Eddie Walsh, commissaire supervisant ce match de Celtic League, homonyme d’un excellent arbitre australien, a estimé qu’il s’agissait « d’un incident résultant d’une négligence et n’étant pas intentionnel ».

Quels gestes valent un carton rouge ? Nous venons alors à la notion d’intentionnalité. Les gestes s’apparentant à de la brutalité doivent bien entendu être traités différemment selon qu’ils sont volontaires ou pas.

Les incorrections telles que les coups de poing, de coude, de pied, ou encore les piétinements valent le rouge quasi systématiquement lorsqu’elles sont intentionnelles. Toutefois, si le geste est purement fortuit, les décisions rendues par les arbitres sont variées. Des officiels comme Wayne Barnes les sanctionnent d’une pénalité, parfois agrémentée d’un carton jaune, étant donné que l’on ne considère plus le geste comme de la brutalité : c’est ce qui était arrivé l’an dernier à Juan Martín Fernández Lobbe, en quart de finale de HCup entre Toulon et le Munster. Pour un coup de genou involontaire dans le ruck, celui-ci avait été expulsé dix minutes. Toutefois, de nombreux arbitres sont d’avis de ne pas siffler les gestes maladroits.

En ce qui concerne le jeu dangereux en revanche, l’intentionnalité n’est pas toujours un facteur qui doit être pris en compte dans la sanction. Ainsi, un plaquage cathédrale mal effectué ou une percussion sur un joueur en l’air peuvent valoir l’expulsion définitive même lorsque le geste est dû à de la maladresse.

De toute évidence, si on considère le geste de Romain Taofifenua involontaire — ce qui va vraisemblablement être le cas étant donné que celui de Paul O’Connell a été considéré comme tel (même si pour sa part, les images peuvent nous en faire douter) —, celui-ci devrait être blanchi. Les statuts des procédures disciplinaires citées ci-dessus font état brièvement des facteurs pouvant mener à une suspension.

3. AUDIENCE DISCIPLINAIRE

(d) Le responsable disciplinaire déterminera le point d’entrée approprié après avoir examiné les divers aspects propres aux actions du joueur concerné, y compris leur degré d’intentionnalité, les blessures éventuellement causées et les éventuelles incidences sur le match en question.

Toujours est-il qu’il encourt de 4 à 52 semaines de suspension, le degré médian étant à 8 semaines et le degré supérieur à 12 semaines. C’est Christopher Quinlan (Angleterre) qui a été désigné officier judiciaire indépendant pour l’audience disciplinaire. Elle aura lieu jeudi, à Dublin.

[Mise à Jour – 30/10/14 à 18h25] La sentence est tombée : Romain Taofifenua a été suspendu pour trois semaines. Après avoir entendu les témoignages du joueur, de l’avocat du RC Toulon, et de l’officier chargé de la discipline du tournoi, l’officier judiciaire a conclu que la faute était « imprudente » (alors que la question ne s’était même pas posée pour Paul O’Connell). Cependant, la suspension est restée dans le bas de l’échelle des sanctions et les quatre semaines de suspension a été réduites à trois compte tenu de l’absence de facteurs aggravants et de la bonne conduite du joueur durant l’audience. Cette décision devrait malgré tout entraîner l’IRB à diffuser des consignes de cohérence sur ce genre d’action, certes dangereuse mais involontaire…

Publicités

7 Commentaires

  1. La différence, c’est que o’connel touche le ballon, et pas taoffifenua…

    1. Il me semble qu’il finit par le toucher non ?

      1. Le GIF n’est pas au ralentit, c’est difficile à dire, mais il me semble que Taofifenua tape vraiment dans la tête, d’autant que le ballon est à cote, et non derrière la tête.

        Après ça doit rentrer en compte dans le verdict, o’connel tu es sur qu’il a visé le ballon.
        Pour Taofifenua, tu ne peux pas être sûr.

        1. Vu que Taofifenua est pris par un adversaire dans le ruck et qu’il n’a pas la vision dégagée, ça me semble peu probable qu’il ait pris le soin de viser la tête… O’Connell par contre, j’ai fortement l’impression qu’il se doutait qu’il allait toucher la tête.
          Quand bien même, pour les deux cela a été qualifié d' »imprudent », et non pas d’intentionnel. Et pourtant les sanctions ne sont pas les mêmes… 😕

    2. J’ai pas tellement l’impression que c’est involontaire pour O’Connell. Il a une vue parfaitement dégagée, et donc, il doit bien voir que le ballon est pile poil derrière la tête du joueur au sol. Heureusement qu’il arrive à toucher le ballon vu sa position et celle des adversaires.

      Taofifenua, lui, n’a ni vue dégagée du truc, ni liberté de mouvement puisqu’il y a un puis deux adversaires qui viennent le pousser. Et pourtant, j’ai quand même la nette impression qu’il touche la gonfle au final.

      La différence pour moi: le geste de O’Connel me parait pas mal intentionnel (la tête du joueur se trouve entre le ballon et le pied), pas celui de Tao (ce qui ne veut pas dire qu’il ne l’est pas).

  2. Pour qu’une jurisprudence s’applique, il faudrait que ce soit la même « commission » qui examine son cas. Le coup de pied de O’Connell avait été fait pendant un match de Celtic Ligue, là c’est pendant un match de Coupe d’Europe.
    La cohérence entre les différentes coupes est loin d’être évidente, et il serait très étonnant qu’il s’en sorte blanchi, tout involontaire que fût son geste.

    1. Ce ne sont pas les mêmes commissions certes, mais les règlementations sont les mêmes concernant la citation, et il me semble fort que que le barème des sanctions est universel. 😉

Qu'en pensez-vous ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s