Christophe Berdos, en maître

berdos_arias_finale

Grande joie au sein de notre rédaction. C’est Christophe Berdos qui arbitrera la finale du Top 14 entre Toulon et le Castres Olympique, pour la deuxième fois de sa carrière. C’est une première depuis l’instauration de la poule unique. — Photo FFR

La course à la finale est alléchante. Tous les amateurs de rugby vous le diront. De la même façon, la course à la désignation en finale est tout aussi passionnante, intrigante, parfois surprenante, et contient son lot de bonnes nouvelles, comme de déceptions.

Parmi les déceptions, on compte la non-présence de Salem Attalah lors de ces matchs de phase finale en Top 14. L’arbitre franc-comtois a acquis une certaine notoriété auprès des supporters cette saison grâce à sa discrétion et à son arbitrage de qualité. Il n’a néanmoins pu sur ces phases finales glaner qu’une présence à la touche lors d’un match de barrage. Espérons que l’expérience qu’il continuera vraisemblablement d’acquérir sur les terrains de première division l’an prochain lui permettront d’espérer plus lors de phases finales ultérieures !

Notable aussi, l’absence de Laurent Cardona au centre lors de ces phases finales. L’officiel de Provence, cette année au cœur d’une grosse polémique, devra encore attendre avant d’avoir le privilège de disputer un match de phase finale. Cependant, nous tenons à souligner une dernière fois cette saison, que malgré les critiques incessantes de la part de certains staffs et des supporters, Laurent Cardona a réalisé une excellente saison et aurait clairement pu mériter une place au centre d’un match lors de ces phases finales. La rude concurrence n’a pas vraiment aidé.

Mais bien évidemment, tout n’est pas noir ! Après Romain Poite et Jérôme Garcès sur les barrages, Pascal Gaüzère et Mathieu Raynal sur les demies, la nomination de Christophe Berdos, ancien professionnel et international — une valeur sûre du panel français, en somme —, ne faisait plus trop de doutes. Et elle vient couronner une nouvelle excellente saison de sa part.

Quelques questions peuvent cependant se poser. Bien que la ligne de conduite de la FFR ait été respectée une nouvelle fois cette saison (à savoir qu’un arbitre ne peut être désigné qu’une fois au centre lors des phases finales), la désignation de Christophe Berdos est assez surprenante puisque c’est Pascal Gaüzère qui était pressenti depuis le début de la saison. En effet, l’arbitre basque était le dernier professionnel à n’avoir pas arbitré de finale (avec Mathieu Raynal, mais lui était blessé).

En effet, bien que sa présence en finale soit tout sauf imméritée, la grosse surprise réside dans le fait que l’officiel d’Armagnac-Bigorre arbitre sa deuxième finale après celle de 2010, et c’est la première fois depuis l’instauration de la poule unique.

Oui, rares sont les arbitres qui ont dirigé plusieurs finales. Pourquoi ? Parce que la CCA ne désigne pas forcément le meilleur arbitre en finale. Il est fait en sorte que la plupart des arbitres ayant accédé au panel du Top 14 puissent arbitrer une finale, comme une sorte de récompense pour services rendus. La cérémonie arbitrale du « finaliste » reste un des moments marquants d’une carrière, et l’inscription symbolique à la liste des arbitres de finale revêt en France une saveur très particulière à laquelle chaque arbitre rêve de goûter ; la CCA cherche à laisser le moins de personnes possibles méritant cet honneur dans l’ombre : voilà pourquoi la double désignation de Christophe Berdos, à l’ère du professionalisme arbitral et de la poule unique, possède un caractère extrêmement important et gratifiant pour son arbitrage et sa personne.

Faut-il considérer cela comme un cadeau d’adieu ? Christophe Berdos fêtera ses 45 ans en avril prochain, ce qui lui laisse théoriquement le droit d’arbitrer sur les terrains du Top 14 une dernière saison. Ainsi, à moins d’une surprise (on se souvient de Franck Maciello qui avait arrêté sa carrière à l’aube de sa dernière saison pour intégrer le staff des coachs de la CCA), nous aurons le plaisir de revoir M. Berdos sur le pré l’année prochaine.

L’arbitre d’Armagnac-Bigorre a déclaré : « En 2010, lors de la finale Clermont / Perpignan, je suis resté de longues minutes sur le terrain après avoir donné le coup de sifflet final, animé par le sentiment que c’était passé trop vite. Sincèrement, dans un coin de ma tête, j’espérais revivre, un jour, un tel moment. Aujourd’hui c’est une réalité, et cette désignation qui m’honore vient en conclusion d’une saison pendant laquelle j’ai éprouvé beaucoup de plaisir en arbitrant. » 

Parlons un peu de statistiques : l’arbitre qui dirigera le match au sommet du Top 14 cette saison aura été le plus désigné cette saison, à égalité avec Pascal Gaüzère, qui lui officiera en demie. La finale sera son dix-septième match de la saison en Top 14. Le plus utilisé oui, mais pas seulement : Christophe Berdos est aussi l’arbitre le plus permissif de la saison régulière, puisqu’il siffle 21,6 pénalités par match, soit trois de moins que la moyenne du Top 14. Avec ses vingt cartons jaunes et ses deux rouges, il est aussi l’un des moins cartonneurs puisqu’il dégaine en moyenne 1,4 biscotte par match. Prime au jeu pour cette finale !

Cette saison, M. Berdos a dirigé un seul match du RCT, contre deux du Castres Olympique. Il a d’ailleurs sorti un carton jaune à cette dernière équipe.

Christophe Berdos sera assisté de Romain Poite et de Sébastien Minéry pour cette finale. Esprit de la Règle souhaite au trio, ainsi qu’à leurs assesseurs supplémentaires (encore non connus) et Laurent Valin qui officiera à la vidéo, un excellent match, et surtout, beaucoup de plaisir.

Advertisements

One comment

  1. *** Suite à plusieurs remarques désagréables et infondées, les commentaires viennent d’être supprimés. Nous vous rappelons qu’ici, il s’agit de Berdos, et que les insultes sont proscrites… ***

Qu'en pensez-vous ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s