Les Ospreys réclament des arbitres neutres

ospreys_zebre_italian_referees

Le match entre les Gallois des Ospreys et les Italiens des Zèbres fait l’objet d’une petite polémique au Pays de Galles, puisque plusieurs officiels désignés pour le match sont… Italiens. — Photo Huw Evans Picture Agency, Cardiff

Jeudi, les Zèbres de Parme doivent recevoir les Ospreys dans le cadre de l’avant-dernière journée de phase régulière de la Celtic League. L’enjeu de ce match est important pour les Gallois puisque ces derniers visent une des quatre premières places afin de disputer les phases finales. Seulement, hormis l’arbitre de champ, les officiels du matchs sont licencié à la fédération italienne.

L’Irlandais Peter Fitzgibbon sera en effet assisté de Elia Rizzo et de Filippo Bertelli à la touche, et de Carlo Damasco (qui est international) à la vidéo. Le Commissaire à la Citation de la rencontre sera également italien puisqu’il s’agit de Alberto Recaldini. Et ces désignations agacent passablement les dirigeants de l’équipe galloise qui, soutenus par leur fédération, ont réclamé de nouveaux référés. Les instances du RaboDirect Pro 12 ont néanmoins fait la sourde oreille.

Avant toute chose, précisons que ces désignations sont loin d’être singulières. Il est rare que les arbitres assistants d’un match de Celtic League viennent de loin. Toutefois, on peut se poser des questions de neutralité ; bien entendu, ces officiels n’auraient aucun intérêt à avantager l’équipe locale, mais il semble évident que lors de décisions litigieuses, la nationalité des officiels constitue un bouc-émissaire parfait, quoi qu’on en dise. Pour éviter les suspicions et les contestations inhérentes à ces conditions, des désignations neutres auraient probablement été plus adéquates.

Il y a deux mois, les Gallois de Cardiff s’étaient inclinés sur la pelouse de Parme sur le score de 15 à 10. En toute fin de match, l’essai de Robinson avait été refusé par le TMO italien du match, Mauro Dordolo, qui avait alors lui-même signalé à l’arbitre de champ une obstruction, plus tôt dans l’action. Cet incident avait alors commencé à mettre le feu aux poudres.

Les dirigeants gallois ont donc souligné qu’il était important que les arbitres de leur match ne soient licenciés ni à la fédération italienne, ni à la fédération galloise. Ils ont également mis en avant des éventuelles difficultés linguistiques et autres problèmes de communication entre l’arbitre de champ et ses assistants. Mais jeudi, ce seront bien des arbitres italiens qui assisteront Peter Fitzgibbon au stade XXV Aprile.

Advertisements

3 commentaires

  1. MrMamukator · · Répondre

    Ce sont des arbitres pro ou on ils un contrat avec la federation Italienne tout en restant amateur ou semi pro?
    Si ils sont pro il ne devrait même pas y avoir de contestation, il n’y a cas voir dans certain sport « nord americain » comme le hockey, parfois lors des matchs internationnaux l’arbitres vien d’un des pays qu’il arbitre et tout se passe bien (au JO par exemple un Americain avait arbitrer le match USA/Russie je croit)

  2. Winston Jones, Norling, Bevan, Owens, Hodges, tous ces merveilleux arbiitres gallois si neutres et si justes… De quoi rire…

  3. Ça marche! Du coup on interdit aussi les arbitres britannique pour les matchs de CE concernant des équipes des îles britanniques???

Qu'en pensez-vous ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s