Des nouvelles règles pour la reprise

nouvelles_regles_melee_video

Comme tous les ans, de nouvelles règles font leur apparition avant la reprise du Top 14.

Cette saison, l’IRB a effectué deux modifications majeures dans le règlement mondial. La première porte sur les commandements en mêlée, la seconde sur l’usage de la vidéo. Côté français, la FFR et la LNR vont permettre une évolution du statut des arbitres. Revenons sur ces révisions.

Premièrement, les mêlées.

« Aujourd’hui, sur dix mêlées, seuls deux ballons sont utilisés. Cela pose un sérieux problème. C’est l’avenir de la mêlée qui se joue, si on veut la préserver telle qu’elle est aujourd’hui. » En effet, comme le dit Joël Jutge, le problème est de taille. C’est pourquoi, pour la troisième fois en cinq ans, les commandements en mêlée vont être modifiés. Les commandements pour cette saison seront donc « Flexion – Liez – Jeu« , soit « Crouch – Hold – Set » en anglais.

Le but est de faire en sorte que les joueurs se lient avant d’entrer en contact, pour une meilleure stabilité de la mêlée. Cette innovation offrira également une plus grande sécurité aux joueurs, puisque la puissance de l’impact sera réduite de 25 %. Une fois la mêlée assurée, l’arbitre ordonnera au neuf d’introduire la balle. Les avants pourront donc commencer à pousser.

Il faudra bien entendu un temps d’adaptation pour les joueurs, et pour les arbitres, mais la mesure semble être bénéfique. Les arbitres internationaux ont même pu se familiariser avec les nouveaux commandements et tester des « un-contre-un » lors de leur formation à Marcoussis, comme nous le rapporte la Dépêche du Midi. Cependant, Didier Mené s’est dit méfiant lors de la réunion de rentrée de la LNR.

La vidéo va également changer d’usage.

La saison passée, l’arbitre de champ avait le droit de consulter la vidéo avant un essai. À partir de maintenant, l’arbitrage vidéo ne sera plus limité à la ligne des cinq mètres ; on pourra remonter jusqu’à deux phases de jeu en arrière, ou jusqu’à une phase statique. Les fautes pour lesquelles la vidéo peut être demandée sont les en-avants, les passages en touche, ni un hors-jeu, ou les obstructions. De plus, tous les arbitres (de champ, de touche et l’arbitre vidéo lui-même) pourront stopper le jeu pour demander vérification.

Autre mesure : les arbitres pourront faire appel à la vidéo en cas de suspicion de jeu déloyal, ou de brutalité, et ce quel que soit l’endroit sur le terrain. Une nouvelle règle qui pourrait bien hacher le jeu au moindre doute. Nous verrons bien…

Enfin, sachez que les rumeurs parlant d’une évolution de la règle de l’en-avant sont fausses.

Il semblerait que notre article ait fait changer les choses. Canal+ a déclaré lors de la reprise du Top 14 que le rugby s’est adapté aux lois de la physique. Selon la chaîne, les arbitres vidéos auraient reçu des directives leur demandant de regarder les mains des joueurs et non la trajectoire du ballon lors de passes litigieuses. Sauf que cette consigne était déjà en vigueur la saison dernière ! La règle écrite de l’en-avant, elle, reste identique à la saison dernière.


Une Évolution FFR : le Statut Semi-Professionnel

Grande amélioration dans le monde de l’arbitrage en France. Le Top 14 compte à ce jour 13 arbitres, dont 4 arbitres professionnels (Jérôme Garcès, Romain Poite, Pascal Gaüzère et Mathieu Raynal). Les neuf autres pourraient prétendre à un statut semi-professionnel ou à temps partiel dès l’année 2014 ! Selon Didier Mené, « le Top 14 sera donc le premier championnat du monde où les arbitres seront donc plus ou moins professionnels ». On ne peut que s’en réjouir.

Publicités

4 Commentaires

  1. […] nouvelles règles permettant aux arbitres d’utiliser plus souvent la vidéo sont parvenues à faire passer la mêlée au second plan. La vidéo est-elle indispensable à ce […]

  2. Meme si se n’est pas du jeu deloyal, si cela se passe juste avant l’essai (soit moins de 2 phases de jeu avant) je ne voit aucune regle qui interdit de vérifier quelque chose qui c’est passer lors d’une touche et qui est pénalisable

  3. « les arbitres pourront faire appel à la vidéo en cas de suspicion de jeu déloyal, et ce quel que soit l’endroit sur le terrain. » Est-ce que cette regle peut s’appliquer pour vérifier si une equipe n’a pas mis plus de joueur en touche que l’equipe adverse ? (l’equipe qui a la possetion annonce 6 et l’equipe adversse met 7 joueurs… L’arbitre peut demander la video pour verifier le nombre de jouer en touche?)

    1. Comme sur l’essai de Magnaval quoi. 😉 À ce moment-là, faut regarder la partie de l’arbitrage vidéo pour les essais. Cette faute est mineure donc pas de possibilité de faire appel à la vidéo.

Qu'en pensez-vous ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s