Jutge Taille Patron

Mémorable. L’ancien arbitre français Joël Jutge a été nommé le 3 août dernier « patron des arbitres ». Il présidera une sorte de comité composé, outre lui, de quatre membres : deux sudistes et deux nordistes, à savoir Lyndon Bray et André Watson, respectivement Néo-Zélandais et Sud-Africain, et Clayton Thomas et Donal Courtney, respectivement Gallois et Irlandais.

Ces cinq anciennes figures du sifflet (André Watson « pèse » 2 finales de Coupe du Monde au centre) auront pour mission principale de statuer sur les évolutions à venir de l’arbitrage mondial. Cela implique de fixer les nouvelles interprétations des règles (avec quelques modifications pour cette saison, déjà présentées ici), décider de la composition des divers panels, ce qui passe par des supervisions continues et un suivi de performances physiques, et bien sûr établir les désignations, à partir de ces panels, des grands rendez-vous internationaux.

La nouvelle a été divulguée début août, et la prise de fonctions officielles a eu lieu ce lundi. Nous n’entendrons donc plus jamais le fameux « My heart belongs to Paddy », en référence au patron sortant Paddy O’Brien, relativement décrié après la Coupe du Monde, qui quant à lui remplacera Keith Lawrence (papa de Bryce, tiens tiens) parti en retraite, et qui s’occupait de l’arbitrage en rugby à VII. On signalera d’ailleurs au sujet du rugby à VII les éclosions arbitrales du Sud-Africain Rasta Rashivenga et… du Français Alexandre Ruiz, très bien désignés sur les derniers tournois Sevens.

Bon courage à Joël !

Advertisements

Qu'en pensez-vous ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s